Accueil / Tic & Telecoms / Amazon veut lancer une tablette à moins de 50 euros

Amazon veut lancer une tablette à moins de 50 euros

Amazon veut lancer une tablette à moins de 50 euros

Faut-il y voir une tentative désespérée ? Après l’échec de son Fire Phone qui devait signer son arrivée dans le marché du smartphone et la chute des ventes de sa tablette Kindle Fire, Amazon veut se lancer dans le low cost. L’entreprise prévoit de commercialiser une nouvelle tablette coûtant 50 dollars, soit environ 44 euros, d’ici les fêtes de fin d’année, rapporte le Wall Street Journal lundi . A titre de comparaison, la Kindle HD 6 Fire actuellement commercialisée par Amazon coûte le double.

La tablette de 6 pouces ne possédera qu’une entrée mono et non stéréo sur son haut-parleur, selon une source proche citée par le WSJ. La résolution de l’écran sera également inférieure, et la batterie moins autonome. Cette tablette sera donc surtout destinée à regarder des vidéos en streaming ou aller faire du shopping sur Amazon.

D’autres déclinaisons de cette nouvelle Kindle Fire seraient envisagées, en 8 et 10 pouces.

Entrée sur un marché dominant

En 2012, Amazon avait conquis plus de la moitié du marché des tablettes en à peine quatre mois. Hors iPad, elle représentait à l’époque 54 % du marché. Mais, fin 2014 la firme accusait une baisse des ventes de ses tablettes de 70 %.

Du coup, pour rebondir, Amazon veut proposer une tablette peu chère, là où le marché est grand et où Apple n’a pas sa place. Selon une étude de Strategy Analytics publiée début 2015, c’est le low cost et plus spécifiquement les appareils en « marque blanche » qui dominent le marché.

Jusqu’ici Amazon se positionnait dans l’entrée de gamme, coincé entre Apple sur le haut niveau et une multitude de constructeurs chinois qui offrent des systèmes d’exploitation mobile open source. Et même si les consommateurs aiment acheter des tablettes à moins de 100 euros, il se peut qu’ils optent malgré tout pour une marque.

lesechos.fr

Aller en haut