Accueil / Finances / Amen Bank dévoile son bilan de consolidation pour 2016

Amen Bank dévoile son bilan de consolidation pour 2016

Amen Bank dévoile son bilan de consolidation pour 2016

Amen Bank a tenu vendredi 28 avril 2017, son Assemblée générale ordinaire pour l”exercice de 2016 en présence de principaux responsables de l’Institution financière et d’une grande partie de ses actionnaires.

Cette réunion qui a fait le bilan de l’année 2016, s’est penchée sur les défis et perspectives d’avenir pour la Banque qui est en plein mutation après une année de consolidation des acquis.

Prenant la parole au cours de cette Assemblée, le président du Comité directeur de Amen Bank, Ahmed Kram, a souligné que pour cette année, il a été décidé d’avancer la date de tenue de l’Assemblée générale pour se tenir au mois d’avril et non plus au mois de juin habituellement.

Il a indiqué que cette avance a quelque peu surpris les partenaires de la Banque, assurant , toutefois, que l’avance de cette date leur permettra de mieux préparer leur bilans pour la prochaine échéance.

Le responsable d’Amen Bank a salué les petits porteurs de leur présence, soulignant leur importance pour la Banque qui compte les consulter davantage.

Evoquant la question soulevée par des participants à l’Assemblée, relative au “Pardon” accordé à certains clients qui ont des dettes envers la Banque, Ahmed Kram, a précisé que le “Pardon” était un terme en usage en politique et qu’il n’avait pas sa place dans le monde des finances.

Il a indiqué que leurs dossiers sont au niveau des services du contentieux, précisant qu’il seront portés devant la justice qui tranchera afin de permettre de récupérer les créances.

Pour sa part, le directeur général adjoint membre du directoire de Amen Bank, Néji Ghandri, a affirmé que l’année 2016 a été pour la Banque , une année de consolidation ayant permis une évolution du BNP de plus de 14%.

Le bénéfice total a quant à lui évolué de plus de 48%, a-t-il ajouté, soulignant que malgré l’effort de consolidation en terme de “provisionnement” et gestion de coût des risques, la Banque a su tirer son épingle du jeu et développer ses bénéficies.

Néji Ghandri a ajouté que conformément au plan de business prévisionnel, l’institution continuera la même tendance de consolidation, à savoir la sélection des crédits, l’optimisation des charges d’intérêts à travers la refonte de la structure de dépôt en essayant de traiter les coûts de ressources pour les réduire davantage et de gagner sur cette rubrique.

Dans cette optique des perspectives, le membre du directoire d’Amen Bank a signalé que la Banque va développer l’axe recouvrement dans ce contexte économique assez difficile en essayant d’être plus proactif sur l’activité de recouvrement commercial et judiciaire.

Il a souligné, d’un autre côté, que la Banque travaillera sur la diversification des revenus en œuvrant sur le pôle Banque d’affaire lancé en 2016, en développant la Banque digitale, Amen first Bank.

Le segment des particuliers, les catégories de profession libérale et les tunisiens travaillant à l’étranger avec des lignes de crédits et d’autres produits qui seront lancés en 2017, constitue les prochains créneaux qui seront développés par Amen Bank.

tunisienumerique.com

Aller en haut