Accueil / Bourse / Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Rebond en vue, Apple et McDonald’s à la une

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Rebond en vue, Apple et McDonald’s à la une

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street – Rebond en vue, Apple et McDonald’s à la une

En baisse en matinée, les futures sur indices actions américains se sont retournés à la hausse trente minutes avant l’ouverture de Wall Street. En l’absence d’indicateur économique d’importance, les investisseurs focalisent leur attention sur les actualités en provenance des entreprises. Apple est à surveiller à quelques heures de la présentation au public de sa très attendue Apple Watch. McDonald’s est attendu en repli, pénalisé par la baisse de ses ventes mondiales en février. A 14h10, les futures sur S&P500 et Nasdaq100 gagnent respectivement 0,13% et 0,17% à 2 073,25 et 4 412,50 points.

Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont terminé net en repli vendredi, après des chiffres mensuels de l’emploi supérieurs aux attentes. En effet, l’économie américaine a créé 295 000 emplois en février, là où le consensus visait 240 000. Une bonne tenue du marché du travail qui pourrait enjoindre la Fed à relever ses taux d’intérêt plus rapidement que prévu, ce qui a poussé les investisseurs à faire montre de prudence. Du côté des valeurs, Apple va prochainement intégrer l’indice Dow Jones. A la clôture, le Nasdaq et le Dow Jones ont reculé de 1,11% à 4 927,3 points et de 1,54% à 17 856,7 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aucun indicateur n’est attendu aujourd’hui.

Les valeurs à suivre

ALCOA
Le fabricant d’aluminium Alcoa a annoncé la signature d’un accord pour acquérir RTI International Metals dans le cadre d’un échange d’actions valorisant l’entreprise 1,5 milliard d’euros. Aux termes de l’accord, chaque actionnaire de RTI recevra 2,83 actions Alcoa pour un titre, soit un prix de 41 dollar par action RTI selon le cours de clôture d’Alcoa vendredi dernier. Avec cette opération, l’acquéreur vise 100 millions de dollars de synergies, une contribution au chiffre d’affaires à hauteur de 1,2 milliard et une amélioration de la marge d’EBITDA de 14,5 à 25% en 2019.

APPLE
Apple devrait présenter l’Apple Watch ce soir lors d’une keynote qui se déroulera à 18h, heure française, en Californie. D’autres appareils pourraient également être lancés ce soir : on parle notamment d’un MacBook 12 pouces. Cet événement intervient alors que la firme de Cupertino est sur le point d’intégrer le Dow-Jones, l’indice-phare de Wall Street : l’introduction est programmée le 18 mars.

EBAY
Paypal, la société de paiement en ligne d’Ebay, a acquis la société israélienne de cybersécurité CyActive pour 60 millions de dollars. Sur son site Internet, CyActive se décrit comme ‘la société de cybersecurité du futur, capable de prédire à l’avance à quels types de cyberattaques l’entreprise va être confrontée”. Il s’agit de la deuxième acquisition de Paypal en Israël après FraudSciences en 2008.

GENERAL MOTORS
General Motors a annoncé un plan de rachat d’actions à hauteur de 5 milliards de dollars qui devrait être achevée avant fin 2016. Le constructeur automobile a également annoncé que l’augmentation de son dividende à 36 cents serait effective pour le second trimestre 2015. Au total, ce sont 10 milliards de dollars qui seront rendus aux actionnaires d’ici la fin de l’année prochaine. General Motors a annoncé ces décisions dans le cadre d’un accord trouvé avec un groupe d’actionnaires qui menaçait de briguer un siège au conseil de la firme.

MCDONALD’S
Les ventes de McDonald’s ont reculé de 1,7% à périmètre comparable en février. Selon le cabinet de recherche Consensus Metrix, les analystes prévoyaient en moyenne une baisse de 0,3%. Le géant américain de la restauration rapide est pénalisé notamment par la forte concurrence aux Etats-Unis. Les ventes y ont en effet reculé de 4% après des hausses de 0,4% les deux mois précédents. Wall Street tablait sur un recul de seulement 0,7%. Dans la région Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique (APMEA), les ventes ont baissé de 4,4%. En Europe, elles ont progressé de 0,7%.

TESLA
Tesla Motors a annoncé des suppressions d’emplois en Chine dans le cadre du plan de restructuration présenté en début d’année. Le constructeur de véhicules électriques n’a pas atteint les objectifs fixés en termes de ventes sur le premier marché automobile du monde et son PDG, Elon Musk, pourrait licencier les cadres de Tesla présents dans le pays si la situation ne s’améliore pas, selon Reuters.

optionfinance.fr

Aller en haut