Accueil / Tic & Telecoms / Angelique Weeks, la présidente du régulateur télécoms libérian, presse la Cédeao de matérialiser le free roaming

Angelique Weeks, la présidente du régulateur télécoms libérian, presse la Cédeao de matérialiser le free roaming

Angelique Weeks, la présidente du régulateur télécoms libérian, presse la Cédeao de matérialiser le free roaming

Lors de sa dernière réunion, le 12 juillet 2016 à Dakar au Sénégal, l’Association des régulateurs télécoms d’Afrique de l’Ouest (Artao) avait annoncé les premiers tests de la suppression des frais d’itinérance mobile entre les membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) en octobre 2016.

Mais rien n’a suivi. Le 27 avril 2017, à l’ouverture à Monrovia au Libéria de la 14ème conférence générale de l’Association qui s’achève ce 28 avril 2017, Angelique Weeks (photo), la présidente de l’Autorité des Télécommunications du Liberia (LTA) a pressé les organes télécoms de la sous-région à matérialiser enfin le free roaming.

Anticipant sur les lenteurs de la grosse machine administrative que représente la Cédéao, le Sénégal avait choisi d’initier un projet free roaming parallèle auquel sont déjà arrimés la Guinée, le Burkina Faso, le Mali et le Togo. Lancé le 31 mars dernier, ce réseau télécoms unique a déjà reçu l’accord favorable de la Côte d’Ivoire et de la Sierra Leone, soit huit pays d’Afrique de l’Ouest en tout. Abdou Karim Sall, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal, continue la promotion de ce projet free roaming. Il a déjà invité la Gambie et la Mauritanie à rejoindre le mouvement.

D’après le patron du régulateur télécom libérian, l’abolition du surcoût sur les appels internationaux, si elle est mise en pratique de manière synchrone dans toute la sous-région, sera une grande opportunité pour les opérateurs des télécommunications et les populations. Angelique Weeks a encouragé les gouvernements de la Cédeao à promouvoir cette chute des tarifs à l’international qui contribuera à une meilleure accessibilité des services télécoms dans les 15 pays.

Muriel Edjo
agence ecofin

Aller en haut