Accueil / Mines & Energies / Angola LNG va livrer du gaz naturel liquéfié à plusieurs terminaux de Vitol dans le monde

Angola LNG va livrer du gaz naturel liquéfié à plusieurs terminaux de Vitol dans le monde

Angola LNG va livrer du gaz naturel liquéfié à plusieurs terminaux de Vitol dans le monde

Lundi, le consortium Angola LNG a signé avec le négociant basé en Suisse, Vitol, un accord pluriannuel de livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) à de nombreux terminaux appartenant à celui-ci, à travers le monde.

Aucune information précise n’a été divulguée concernant le coût et la date de démarrage des livraisons.

« Ce contrat de vente constitue une étape importante pour Angola LNG et démontre notre capacité à répondre aux besoins des clients et du marché. », a déclaré Artur Pereira, le directeur des ventes d’Angola LNG.

Pour sa part, Pablo Galante Escobar, le responsable en charge de la branche GNL de Vitol, a affirmé que l’entreprise est ravie d’avoir conclu cet accord avec Angola LNG. « C’est une initiative passionnante pour Vitol. Nous avons une longue histoire d’investissement et de partenariat en Afrique et sommes ravis d’ajouter ces achats de GNL à notre portefeuille», rapporte Hellenix Shipping News.

Angola LNG est un projet intégré de production de GNL situé à Soyo, dans la province du Zaïre, avec à son actif une unité de traitement, un terminal maritime et des installations de chargement. Il produit 5,2 Mtpa et son actionnariat est composé de Sonangol (22,8%), du groupe américain Chevron (36,4%), de BP, d’Eni et de Total avec chacun 13,6%.

Vitol est une société de négoce de produits énergétiques et de matières premières, fondée à Rotterdam aux Pays-Bas en 1966 et qui commercialise plus de 7 millions de barils de pétrole et de dérivés par jour, transportés via une flotte de 250 navires.

Olivier de Souza
agence ecofin

Aller en haut