Accueil / Développement / Angola : Lourenço face à ses promesses économiques

Angola : Lourenço face à ses promesses économiques

Angola : Lourenço face à ses promesses économiques

Si le président Lourenço a su envoyer les bons signaux aux investisseurs dès son élection, il y a neuf mois, son pays, l’Angola, est loin d’être sorti de la crise. Bilan de santé d’une économie encore fragile.

« L’état de grâce est passé. Maintenant, on attend des résultats. » Carlos Rosado, le directeur de l’hebdomadaire Expansão, résume bien le sentiment qui prédomine en Angola. Après l’élection de João Lourenço en août dernier, un vent d’optimisme a soufflé dans le pays, deuxième producteur de pétrole du continent.

Un président sexagénaire succédait à l’homme fort du pays, José Eduardo dos Santos, 75 ans, à la tête du pays depuis trente-huit ans. Le nouveau champion du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), parti au pouvoir depuis l’indépendance, en 1975, promettait d’être « l’homme du miracle économique angolais ».

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut