Accueil / Tic & Telecoms / Apple : des ingénieurs menacent de démissionner plutôt que d’aider le FBI

Apple : des ingénieurs menacent de démissionner plutôt que d’aider le FBI

Apple : des ingénieurs menacent de démissionner plutôt que d’aider le FBI

Les ingénieurs de la marque à la pomme préféreraient démissionner plutôt d’aider le FBI à débloquer l’iPhone d’un des participants à la tuerie de San Bernardino.

Le bras de fer qui oppose Apple et le FBI se poursuit. Le FBI souhaite en effet que la justice impose à la firme de Cupertino de lui prêter une assistance technique pour extraire les données d’un iPhone chiffré utilisé par l’un des participants à la tuerie de San Bernardino. Or, Apple considère que créer une porte dérobée dans un téléphone équivaudrait à mettre en danger la sécurité et la vie privée de tous ses clients.

Même si la justice l’obligeait, Apple pourrait avoir des difficultés à mettre en place ce dispositif…

faute d’ingénieurs spécialisés. Selon le quotidien New York Times, qui cite plus d’une demi-douzaine d’employés Apple, plusieurs ingénieurs ont affirmé qu’ils pourraient ne pas se soumettre à une telle injonction et d’autres ont maintenu qu’ils seraient même prêts à quitter leur emploi plutôt que de mettre en péril la sécurité d’un logiciel qu’ils ont créé.

Or, seuls quelques ingénieurs seraient capables de développer une version modifiée de iOS, permettant de contourner le système de sécurité qu’ils ont mis en place pour les iPhone.

“Si quelqu’un tente de les forcer à travailler sur quelque chose qui s’écarte de leurs valeurs personnelles, ils peuvent espérer trouver une meilleure place ailleurs” déclare au NYT Window Snyder, un expert en sécurité et ex-salarié d’Apple.

En effet, les ingénieurs d’Apple disposent de compétences très convoitées parmi les autres entreprises de la Silicon Valley : ils ne devraient donc pas avoir de mal à trouver un autre emploi.

ZDnet/atlantico.fr

Aller en haut