Accueil / Tic & Telecoms / Apple et Samsung travaillent sur une carte e-SIM standardisée

Apple et Samsung travaillent sur une carte e-SIM standardisée

Apple et Samsung travaillent sur une carte e-SIM standardisée

Avec l’arrivée des e-SIM, il sera bientôt possible de changer d’opérateur mobile depuis les paramètres de son smartphone.

Hier jeudi, le Financial Times a rapporté qu’Apple et Samsung ont entamé des « discussions avancées » avec les plus grands opérateurs de télécommunications dans le monde (AT & T, Deutsche Telekom, Etisalat, Hutchison Whampoa, Orange, Telefónica, et Vodafone) afin de proposer des cartes SIM virtuelles. Afin de créer de facto un standard sur le marché, Apple et Samsung – les deux principaux fabricants de smartphones – ont décidé de rapprocher leurs travaux sur le sujet pour créer une architecture commune. Une annonce qui ne devrait pas vraiment plaire aux fabricants de cartes SIM physiques, en particulier Gemalto.

« Contrairement aux cartes SIM physiques, les cartes e-SIM offrent plus de souplesse aux utilisateurs. Au lieu d’être verrouillé chez un opérateur, il sera possible de souscrire instantanément un nouvel abonnement – ou même plusieurs – avec le même smartphone. « Avec la majorité des opérateurs à bord, le plan est de finaliser l’architecture technique qui sera utilisé dans le développement d’une solution SIM virtuelle de bout en bout pour les appareils grand public, avec une livraison prévue en 2016 », rapporte le Financial Time qui précise le GSMA a déjà créé des normes e-SIM pour d’autres types de machines, comme les feux de circulation.

Plus de faciliter pour souscrire un abonnement éphémère

Bien que le partenariat sera bientôt annoncé, il faudra au moins un an avant que les 1ers terminaux avec des cartes e-SIM arrivent sur le marché. Apple, Samsung, et les opérateurs de télécommunications doivent encore finaliser les aspects techniques de ces cartes e-SIM, selon le Financial Times.

La GMSA est « optimiste » quant à la participation d’Apple même si aucun accord n’a été formalisé. L’iPad 2 Air est déjà livré avec une carte SIM qui permet de basculer entre différents opérateurs de téléphonie mobile pour le service de données. Le Financial Times rapporte que les cartes e-SIM ne remplaceront pas immédiatement la solution intégrée dans les iPad 2 Air. L’arrivé de ces cartes virtuelles risquent toutefois de bouleverser le marché en apportant plus de souplesse aux utilisateurs, notamment lors de leur déplacement à l’étranger avec la possibilité de souscrire plus facilement un abonnement temporaire avec son terminal habituel, mais également aux constructeurs et distributeurs qui ne seront plus obligés de jongler avec les différentes versions de smartphones.

Article de Serge Leblal
lemondeinformatique.fr

Aller en haut