Accueil / Tic & Telecoms / Apple: iBooks Store et iTunes Movie fermées précipitamment en Chine

Apple: iBooks Store et iTunes Movie fermées précipitamment en Chine

Apple: iBooks Store et iTunes Movie fermées précipitamment en Chine

Quelques mois seulement après leur ouverture en Chine, deux plateformes de vente en ligne d’Apple ont été fermées dans l’urgence la semaine dernière. Il s’agit d’iTunes Movie Store et d’iBooks Store, proposant respectivement des films ou séries et des livres électroniques aux utilisateurs chinois.

Les raisons de la disparition des deux sites restent floues et il est pour l’instant difficile de savoir si le gouvernement chinois est à l’origine de la décision de fermeture.

Favoriser les concurrents locaux d’Apple

Au pays du président Xi Jinping, partisan d’un strict contrôle de la liberté d’expression, il pourrait s’agir d’une mesure de censure de la part de l’exécutif chinois, avance toutefois le quotidien économique Les Echos. En effet, depuis le 10 mars dernier, une loi chinoise interdit la mise en ligne de contenu par des acteurs étrangers. iTunes ne tomberait cependant pas sous le coup de cette interdiction.

Cité par le New York Times, le spécialiste des marchés chinois Daniel H. Rosen évoque, lui, une autre hypothèse, compatible avec la précédente : celle d’une mesure protectionniste visant à favoriser les concurrents locaux d’Apple. Le gouvernement chinois aurait ainsi comme priorité de « protéger le contenu que les Chinois peuvent voir, de maintenir l’ordre et la sécurité nationale, et de favoriser les grands groupes du pays », explique le conseiller.

La Chine, principal marché d’Apple

Si Apple s’est pour l’instant contenté de déclarer vouloir « rendre les livres et les films à nouveau accessibles (aux) clients en Chine dès que possible », le géant américain pourrait communiquer davantage sur ce « hic » lors de la présentation de ses résultats trimestriels prévue demain, mardi.

Car ces fermetures, si elles se prolongent, ne seront pas sans conséquences financières, alors que la Chine est le deuxième marché de la marque à la pomme. Apple y engrange un quart de son revenu global.

agence/20minutes.fr

Aller en haut