Accueil / Tic & Telecoms / Apple mis en cause pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois

Apple mis en cause pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois

Apple mis en cause pour les conditions de travail chez un sous-traitant chinois

Une association chinoise, qui a mené l’enquête, cite des cas d’ouvriers travaillant un mois sans jour de repos, et de salaires non versés.

Des défenseurs des droits des employés ont marqué le lancement par Apple de deux nouveaux smartphones vendredi en appelant le géant américain à prendre des mesures contre un de ses sous-traitants chinois accusé d’exploiter son personnel. Les Étudiants et universitaires contre les agissements répréhensibles en entreprise (Sacom), association basée à Hong Kong, ont accusé le fabricant de verre pour écran tactile Lens Technology de se rendre coupable d’heures supplémentaires forcées et de retenues sur salaires tout en mettant en danger la santé de ses employés.

L’association a mené l’enquête pendant des mois dans trois des usines de la société chinoise. La fondatrice de Lens Technology, Zhou Qunfei, elle-même une ancienne ouvrière d’usine, est devenue en mars la femme la plus riche de Chine après l’entrée de sa société à la Bourse de Shenzhen.

Le géant américain doit “prendre des mesures immédiates pour mettre fin à l’exploitation chez ses fournisseurs”, a lancé Sacom. “Nous appelons Apple à remplir ses obligations entrepreneuriales, à fournir aux employés un lieu de travail qui leur offre dignité et respect.” L’association cite des cas d’ouvriers travaillant un mois durant sans jour de repos et de salaires non versés pendant des semaines. Lens Technology ne verse pas ses cotisations sociales, ajoute Sacom. “Poussière, bruit, eau polluée, substances chimiques sont des problèmes récurrents dans les ateliers”, accuse aussi l’association. La direction “ne sait pas si ses employés sont bien protégés ou non”.

Également fournisseur de Samsung

Pour son enquête, Sacom a envoyé des témoins travailler incognito dans les usines en question et interrogé des employés loin de leur lieu de travail. Sacom doit transmettre vendredi une copie de son rapport à Apple et à Lens Technology, basée dans la province méridionale du Hunan. Une dizaine de manifestants s’étaient rassemblés vendredi devant l’un des plus grands magasins Apple de Hong Kong pour réclamer que l’américain se “débarrasse des pommes pourries”. Néanmoins, les centaines de clients ayant précommandé leur nouvel iPhone 6s ou iPhone 6s Plus étaient largement indifférents à leur rassemblement.

Lens Technology est également le fournisseur du grand rival d’Apple, le sud-coréen Samsung. Sa principale activité est la fabrication de verre tactile destiné aux téléphones, appareils photo et ordinateurs. Ni Apple ni son sous-traitant chinois n’étaient joignables dans l’immédiat. Les nouveaux téléphones d’Apple sont des déclinaisons de l’iPhone 6 et du 6 Plus de plus grande taille sortis l’an dernier.

lepoint.fr

Aller en haut