Accueil / Auto & Transports / Apple recrute un dirigeant de Fiat et relance la rumeur d’une iCar

Apple recrute un dirigeant de Fiat et relance la rumeur d’une iCar

Apple recrute un dirigeant de Fiat et relance la rumeur d’une iCar

Apple recrute de plus en plus de spécialistes du milieu automobile, entretenant ainsi la rumeur sur le développement d’une voiture.

Apple continue de placer ses pions. D’après le Wall Street Journal, le groupe américain vient d’engager Doug Betts, ex-dirigeant du groupe Fiat Chrysler Automobiles. En l’absence d’annonce officielle, c’est sur Linkedin, le réseau social de professionnels, que le quotidien américain a remarqué un changement. Après avoir officié chez Toyota, Nissan et Chrysler, Doug Betts est d’après son profil depuis le mois de juillet en charge des «opérations» chez Apple.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple débauche un professionnel de l’automobile. Début 2015, le groupe a recruté Paul Frugale, un chercheur à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, spécialiste des véhicules autonomes. L’an dernier, le Wall Street Journal révélait également l’existence de Titan, le projet d’Apple de développement de voitures mené en secret dans des locaux situés à quelques minutes du siège d’Apple. Steve Zadesky, un vétéran de l’entreprise et ancien de chez Ford, aurait été placé à la tête du projet par Tim Cook, le directeur général d’Apple.

Le rêve de Steve Jobs

Apple se refuse à confirmer ou infirmer l’existence d’une telle initiative. Selon le Financial Times, Zadesky aurait été chargé de monter une équipe d’un millier de personnes pour travailler sur le projet d’une «iCar». À cet effet, il aurait voyagé à plusieurs reprises en Autriche, à la recherche d’un constructeur automobile, et aurait recruté plusieurs d’employés de Telsa Motors, un constructeur américain. Une équipe que Doug Betts pourrait bientôt rejoindre.

La firme de Cupertino n’est pas la première entreprise de technologie à s’intéresser à l’automobile. L’an dernier, Google a révélé un prototype de voiture sans conducteur, dont certains exemplaires test circulent déjà sur les routes américaines. En février, un van surmonté de quatre caméras, identifié comme appartenant à Apple, avait été repéré dans la région de San Francisco. Les véhicules sont toutefois utilisés pour améliorer le logiciel de cartographie Plans.

Lors d’une conférence en janvier 2014, Millard Drexler, un entrepreneur membre du conseil d’administration d’Apple durant plus de quinze ans, affirmait que «Steve Jobs rêvait de designer une voiture Apple». Si le projet fait l’objet aujourd’hui de discussions nourries, il est néanmoins possible que la marque souhaite simplement vouloir mettre la technologie automobile au service du développement de nouveaux produits. Apple a déjà fait une incursion dans le secteur avec son interface CarPlay pour iPhone.

Pierre d’Almeida
lefigaro.fr

Aller en haut