Accueil / Tic & Telecoms / Apple Watch : tout ce que vous (ne) voulez (pas) savoir déjà dévoilé

Apple Watch : tout ce que vous (ne) voulez (pas) savoir déjà dévoilé

Apple Watch : tout ce que vous (ne) voulez (pas) savoir déjà dévoilé

Si vous voulez ménager le suspense pour le keynote de lundi, fermez cet onglet. Tout de suite.

Vous êtes encore là ? 9to5 Mac propose ce soir de nouveaux détails sur l’Apple Watch, tenus de sources aussi anonymes que renseignées. Le premier — et sans doute le plus important — concerne l’autonomie : le travail d’optimisation mené ces derniers mois a permis de la porter à cinq heures d’utilisation continue.

Apple aurait décalé la commercialisation de sa montre pour améliorer ce point, alors que les exemplaires testés à Cupertino ne tenaient pas la journée. Au final, l’Apple Watch devra bien être rechargée quotidiennement, mais on ne devrait pas avoir à craindre les longues journées et les courtes nuits. À défaut de pouvoir faire mieux, elle ne fera donc pas beaucoup moins bien que ses concurrentes directes sur ce plan.

Apple Watch1

Un mode « réserve », dévoilé par le New York Times, lui permettra de tenir plus longtemps au détriment de certaines fonctions. Lesquelles ? Les informations sont contradictoires : selon certains, il ne fait que « ralentir » la montre ; selon d’autres, il la limite à l’affichage de l’heure. Il devrait pouvoir être activé même si la batterie est pleine, depuis un « coup d’œil » (glance) dédié.

Ce « coup d’œil » servira aussi d’indicateur : il se teintera d’orange lorsque la capacité de la batterie passera sous les 20 %, et de rouge à moins de 10 %. Un appui prolongé sur le bouton de la montre fait apparaître un menu permettant de l’éteindre en cas de besoin. Ce menu affiché à l’écran, une pression brève sur le bouton convoquera un sélecteur d’application permettant de quitter une application plantée.

Apple Watch2

D’autres « coups d’œil » ont déjà été dévoilés : la météo, la prochaine réunion et le plan pour y aller, les résultats sportifs, le cours des actions… Un « coup d’œil » dédié au rythme cardiaque complétera ceux consacrés au suivi d’activité. La mesure serait « presque instantanée » et « visiblement fiable », et sera bien entendu transférée dans l’application Santé sur iPhone.

Un autre « coup d’œil » aperçu lors de la présentation de l’Apple Watch permet de contrôler la lecture de musique. La montre embarque un peu de stockage : si nous avons entendu parler de 4 Go, 9to5 Mac évoque plutôt 8 Go. L’application-compagnon pour iPhone permettra de choisir la musique à synchroniser (l’Apple Watch ne pourra pas être connectée à un Mac, nous a-t-on dit), musique qui pourra être diffusée sur des enceintes Bluetooth.

Apple Watch3

L’application-compagnon facilitera la gestion des réglages et l’organisation de l’écran d’accueil de la montre. L’Apple Watch ne possède pas à proprement parler d’applications : ce sont plutôt les applications iPhone qui « projettent » des vues adaptées à l’Apple Watch. Ces vues peuvent continuer à fonctionner quelque temps en l’absence de connexion à l’iPhone, mais l’Apple Watch ne pourra pas fonctionner indépendamment.

Enfin, notez que son écran est qualifié de « meilleur écran de montre connectée », semblable à « du papier numérique vibrant de couleurs ». Ses noirs seraient particulièrement profonds, ce qui tend à confirmer qu’il utilise la technologie AMOLED, de toute manière seule à pouvoir assurer une autonomie correcte. Le bracelet sport, offert avec l’Apple Watch Sport qui sera sans doute la plus vendue car la moins chère, demande un temps d’adaptation à cause de son mécanisme de fermeture par clou assez ferme.

Il faudra toutefois attendre quelques semaines avant de pouvoir l’essayer, et jusqu’à lundi pour confirmer ces informations. Plus que trois jours…

Anthony Nelzin
igen.fr

Aller en haut