Accueil / Auto & Transports / Après avoir longtemps tergiversé, la Tunisie ouvre son ciel

Après avoir longtemps tergiversé, la Tunisie ouvre son ciel

Après avoir longtemps tergiversé, la Tunisie ouvre son ciel

Sept ans après le début des négociations entre Tunis et Bruxelles, la convention sur l’Open Sky tunisien a été signée ce lundi, ouvrant la voie à une augmentation du trafic et de la concurrence dans le ciel tunisien. Seul l’aéroport international de Tunis-Carthage reste pendant cinq ans la chasse gardée de Tunisair, la compagnie nationale en grande difficulté.

Les négociations entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), entamées en 2010, ont abouti à un accord sur les services aériens qui ouvre la porte à l’Open Sky entre la Tunisie et les États membres de l’UE. La convention signée le lundi 11 décembre devrait se traduire par 800 000 passagers supplémentaires sur une période de cinq ans. Elle pourrait ainsi générer une hausse de 2,7 % du PIB et accroître le trafic annuel de près de 13 %, selon la délégation de l’Union européenne à Tunis.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut