jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Après plusieurs mois de faiblesse, la demande mondiale de GNL devrait reprendre cet hiver

Après plusieurs mois de faiblesse, la demande mondiale de GNL devrait reprendre cet hiver

Après plusieurs mois de faiblesse, la demande mondiale de GNL devrait reprendre cet hiver

L’apparition de la pandémie du coronavirus et les mesures de confinement qui ont été prises par la suite ont sérieusement affecté la demande mondiale de GNL. Mais celle-ci va légèrement reprendre cet hiver, selon des prévisions du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF).

Selon le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), la demande mondiale de GNL devrait augmenter de quatre milliards de mètres cubes cet hiver, portée par une forte croissance en Chine, au Japon et dans beaucoup de pays d’Asie du Sud.

Une annonce qui devrait satisfaire le marché, étant donné que depuis plusieurs mois, la demande a été très faible en raison de la pandémie du coronavirus. Toutefois, le GECF reste prudent quant aux risques qui subsistent dans les prévisions comme les températures hivernales plus ou moins douces par endroits et la persistance de la pandémie.

Il faut savoir que les experts du Forum ont aussi évoqué l’offre pendant la période qui devrait grimper de trois milliards de mètres cubes, essentiellement portée par les États-Unis.

Avec les incertitudes qui entourent désormais le marché, le GECF a ajouté que la planification précise pour la période à venir dépend non seulement des conditions météorologiques et de la pandémie, mais aussi de facteurs tels que les politiques gouvernementales qui peuvent souvent modifier le cours de la demande et de la tarification du GNL.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut