vendredi 04 décembre 2020
Accueil / International / Argentine: les créanciers doivent répondre sur la restructuration de la dette

Argentine: les créanciers doivent répondre sur la restructuration de la dette

Argentine: les créanciers doivent répondre sur la restructuration de la dette

Ce mardi est la date limite fixée par l’Argentine aux détenteurs privés d’obligations pour accepter ou non sa proposition de restructuration de la dette, même si les créanciers ont fait déjà savoir qu’ils rejetaient l’offre de Buenos Aires.

C’est l’offre de la dernière chance pour les créanciers privées d’Argentine, selon le président argentin, Alberto Fernandez, qui signale qu’elle représente l’effort maximum que le pays peut supporter. Le gouvernement a proposé début juillet de restructurer 66 milliard de dollars de la dette du pays.

Dans le détail l’exécutif propose de rembourser seulement 53 dollars et demi pour chaque tranche de 100 dollars de la valeur nominale des obligations. Une proposition que les créanciers ont déjà refusée il y a une semaine. Ils veulent un remboursement plus élevé. Un éventuel accord avec eux est pourtant loin de régler le problème de la dette de l’Argentine qui s’élève à 324 milliards de dollars, soit 90% de son produit intérieur brut.

Le gouvernement argentin n’a en effet pas beaucoup de marge de manœuvre car le pays est officiellement en défaut de payement depuis le mois de mai. Il fait aussi face à un taux de pauvreté de 35% et à une inflation galopante. L’économie est même en récession depuis 2018 et la pandémie ne fait qu’accentuer la crise économique.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut