Accueil / Finances / Assurances: Ghana Re explique le ‘’risk management’’ industriel

Assurances: Ghana Re explique le ‘’risk management’’ industriel

Assurances: Ghana Re explique le ‘’risk management’’ industriel

Cet important séminaire qui doit permettre aux participants, essentiellement des cadres de compagnies d’assurances et des courtiers, prend fin jeudi avec un module sur l’assurance tous risques chantiers.

Le séminaire international de formation organisé à Abidjan par la société de réassurance du Ghana encore appelée Ghana Re sur la souscription et la gestion des risques techniques est entré dans le vif du sujet, avec l’intervention magistrale du Dr Mohamed Jamal Bennouna, expert et professeur d’université sur le thème du ‘’risk management’’ industriel.

Identifier, quantifier, réduire et financer le risque: tels sont les quatre piliers fondamentaux de la démarche du ‘’risk management’’ que tous les spécialistes connaissent.

Quatre piliers pour un champ d’action centré sur les risques accidentels (incendie, responsabilité civile), subis et synonymes de perte pour l’entreprise par opposition aux risques spéculatifs (création de produits, position de change, etc.) qui ont pour vocation de réaliser un profit.

« En premier lieu, la mise à plat de l’ensemble de ces risques accidentels encourus par la société doit déboucher sur une évaluation chiffrée de la perte financière en cas de sinistre. Suite logique, l’entreprise va définir une politique de réduction des risques avec un moyen essentiel: la prévention-protection des sites industriels. Dans une dernière étape, le ‘’risk manager’’ devra prévoir le financement des pertes générées par tout sinistre ».

Toute la panoplie des instruments nécessaires pour réaliser l’identification des risques, la quantification et le financement des plans de sauvetage a été dévoilée par le formateur marocain. Au grand bonheur des participants à ce séminaire, et des dirigeants de Ghana Re dont Mme Elisabeth Ashie, chef du département francophone représentant la direction générale de l’entreprise basée à Accra.

Cet important séminaire qui doit permettre aux participants, essentiellement des cadres de compagnies d’assurances et des courtiers, prend fin jeudi avec un module sur l’assurance tous risques chantiers. Une branche capitale dans différents pays de la sous-région marqués par un boom du secteur des Btp et divers projets de création ou de rénovation de sites et d’usines et industriels.

Valentin MBOUGUENG
fratmat.info

Aller en haut