Accueil / Finances / Assurances, le marché FANAF a généré 951 milliards de f CFA de primes

Assurances, le marché FANAF a généré 951 milliards de f CFA de primes

Assurances, le marché FANAF a généré 951 milliards de f CFA de primes

Le portefeuille cumulé des primes en Vie et Dommages du marché de la zone FANAF qui regroupe 190 sociétés est passé au 31 décembre 2014 de 854,1 milliards de f CFA à 951,8 milliards de f CFA (soit un taux de progression de 11,4 %). Ce qui confirme l’ébullition et la niche de croissance que représente ce marché dominé par le quinté gagnant (Côte d’Ivoire, Cameroun, Gabon, Sénégal, République du Congo).

A fin 2014, le marché Fanaf a enregistré quelque 692,4 milliards de primes en dommages. Le marché IARD caracole. Avec un volume de primes atteignant 692,4 milliards de f CFA fin 2013 sur un matelas cumulé Vie et IARD de 951,8 milliards, le marché n’a dû laisser que 259 milliards de f CFA dans l’escarcelle de la branche Vie. Les chiffres officiels du marché FANAF mis à notre disposition ne concernent que les affaires directes (hors acceptations) dénotent le grand fossé entre les deux activités de l’assurance. Pour la simple raison que les primes marché Vie collectées fin 2013, qui ont bondi de 8, 9 points par rapport à l’exercice précédent font trois fois moins la taille du portefeuille des primes dommages. Fin 2013 a été une belle moisson pour l’activité IARD sur l’ensemble des pays affiliés à la FANAF. Le marché non-vie poursuit sa hausse, dépassant la barre de 692,4 milliards f CFA contre 615,9 milliards en 2012 (soit 12,4 %). Cette branche est le cœur du métier de l’assurance en attendant l’ouverture d’autres filières comme l’assurance -retraite, la micro-assurance, l’assurance agricole. L’activité IARD au 31 décembre 2013 est dominée encore par le quinté gagnant (Côte d’ivoire, Cameroun, Gabon, Sénégal, République du Congo). Le volume des primes généré par ces cinq marchés est de 478,1 milliards f CFA et concentre le gros portefeuille des primes globales collectées sur le marché.

Togo, un marché qui se réveille
Une nouvelle donne au niveau de la branche vie qui chamboule la préséance, avec la montée en puissance du Togo, un marché qui visiblement se réveille. Il devient incontestablement une place attractive de l’assurance au Sud du Sahara après les vaisseaux de contrôle des majors et des groupes panafricains. Ce pays, qui a capté 16,5 milliards de f CFA fin 2013, a ravi la 5ème place au Congo qui sort du top 5. Le Sénégal avec 24,3 milliards de primes s’adjuge la 3ème place qu’il occupait jusqu’en 2011 déclassant le Gabon (17,5 milliards) à la 4ème place.

Le marché vie des cinq gros marchés de la zone Fanaf a collecté la bagatelle de 202,8 milliards sur une enveloppe de primes de 259, 4 milliards du total marché zone FANAF. Sunu Vie Côte d’ivoire, leader du marché vie en Côte d’ivoire avec 20,9 milliards talonné par la marocaine, Saham Assurance Vie Côte d’Ivoire qui a collecté 19,2 milliards. Alors que groupe allemand Allianz vie en Côte d’Ivoire et sa filiale vie au Cameroun ont cartonné fort, générant respectivement 14,6 Mds et 13,9 Mds de f CFA.

La société Ogar Gabon, qui a engagé d’ambitieux chantiers sur des marchés porteurs, a dans son dos, Chanas Assurance, un mammouth de l’assurance au Cameroun qui a collecté un matelas financier de plus de 20 milliards de f CFA. Là où le marché malien a généré un chiffre d’affaires cumulé de 30 milliards de f CFA dont 24 milliards en dommages et 6 milliards de f CFA en vie.

Ismael AIDARA, Rédacteur en chef
lesafriques.com

Aller en haut