Accueil / Finances / Atlas Mara veut reprendre Finance Bank of Zambia pour la fusionner avec ABC Zambia

Atlas Mara veut reprendre Finance Bank of Zambia pour la fusionner avec ABC Zambia

Atlas Mara veut reprendre Finance Bank of Zambia pour la fusionner avec ABC Zambia

Atlas Mara la firme d’investissement focalisée dans l’acquisition et la gestion des banques en Afrique subsaharienne, a annoncé le 29 octobre 2015 être en négociation avancée pour l’acquisition de la totalité du capital de Finance Bank of Zambia (FBZ), qui est actuellement la sixième banque de Zambie.

Si le processus est mené à son terme la firme d’investissement britannique présidée par Arnold Ekpe, l’ancien directeur général du groupe Ecobank, prendra le contrôle sur une institution financière vieille de 30 ans et qui, sur cette expérience, a pu se construire un bilan dans lequel on retrouve 261 millions $ d’actifs, 127 millions $ de prêts à la clientèle, 59 millions $ d’actifs financiers et 63 agence. A côté de cela Atlas Mara bénéficiera des activités des filiales de FBZ, qui interviennent dans le crédit-bail, la microfinance et le prêt hypothécaire.

Le projet d’Atlas Mara est de fusionner ce nouveau projet avec une banque locale qu’elle contrôle déjà, African Banking Corporation Zambia Ltd, ce qui lui permettrait de créer le groupe possédant le plus vaste réseau unique de services bancaires en Zambie, et la cinquième banque du pays par le volume des actifs (estimés à 418 millions $ si la fusion s’opère)

Pour cela il faudra respecter quelques conditions. Le premier sera d’être prêt à débourser 60 millions $ et 2,1 millions de titre Atlas Mara. Cet engagement peut aller jusqu’à 61 millions $ et 5,7 millions de titres selon les orientations des discussions. Il faudra ensuite que les parties trouvent un accord définitif et parviennent aussi à convaincre le régulateur du secteur en Zambie.

La firme a par ailleurs indiqué avoir déjà trouvé un accord avec une deuxième banque au Rwanda (Banque Populaire du Rwanda), pour y investir 21 millions $. Atlas Mara envisage aussi de fusionner ce nouvel investissement avec la précédente banque acquise dans ce pays (BRD Commercial Bank), dans une entité au sein de laquelle, elle sera actionnaire majoritaire à 62%, avec Rabobank et des actionnaires minoritaires possédant le reste.

Atlas Mara est en période positive, car ses performances financières sur la période couvrant les 9 premiers mois de l’année s’achevant au 30 septembre 2015, ont affiché un résultat après impôts de 7,1 millions $, en comparaison à la perte pro-forma de 38,7 millions $ dégagée sur la même période en 2014. Exclu des éléments non récurrents et des investissements effectués pour des fusions acquisitions, ce bénéfice est évalué à 23,7 millions $. Le groupe Union Bank of Nigeria a joué une part contributive importante dans ces performances.

La firme doit cependant faire face à un repli de la valeur globale de ses participations qui se contracte à 605,9 millions $, du fait notamment de la pression d’un dollar américain en hausse sur les monnaies de certains de ses pays d’opération, notamment, le Nigéria, la Zambie, le Zimbabwe ou encore le Botswana.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut