Accueil / Auto & Transports / ATR réalise une percée historique au Japon

ATR réalise une percée historique au Japon

ATR réalise une percée historique au Japon

Afin de remplacer sa flotte vieillissante de Saab 340, Japan Air Commuter, filiale régionale de Japan Airlines, a commandé 8 ATR 42-600 au leader mondial des turboprops. Le contrat est assorti d’une option sur 14 autres avions européens.

Percée historique pour ATR au Japon. Au premier jour du salon aéronautique du Bourget, le constructeur toulousain a annoncé la conquête d’un nouveau client et d’un nouveau pays avec lesquels il fête la vente de son 1500ème appareil.

Japan Air Commuter (JAC), la filiale régionale de Japan Airlines (JAL), une des majors nippones, a en effet passé une commande ferme pour 7 ATR 42-600 pour un montant de près de 500 millions de dollars (au tarif catalogue). La compagnie a également pris une option sur 14 autres avions à hélices. JAC a choisi le 42-600, un turbopropulseur d’une capacité de 50 passagers, pour remplacer sa flotte vieillissante de Saab 340. La première livraison est attendue en 2017.

«Nous sommes fiers d’introduire l’ATR au Japon. L’ATR 42-600 est parfaitement adapté aux routes régionales du Groupe JAL, grâce à leurs performances économiques, environnementales et opérationnelles (..) Ces nouveaux avions emmeneront nos passagers vers plusieurs belles destinations, notamment l’île de Kagoshima au sud du Japon», a déclaré Arata Yasujima, président de JAC.
Nouveau bureau commercial à Tokyo

Pour ATR et son président exécutif Patrick de Castelbajac, il s’agit d’une victoire importante. Ce premier contrat ouvre de nouvelles perspectives sur un marché où plus de 100 avions régionaux seront à remplacer dans les prochaines années. «Afin de renforcer notre présence et de servir plus efficacement le marché japonais de l’aviation générale, ATR a ouvert un nouveau bureau commercial à Tokyo», a annoncé le président exécutif.

ATR, leader mondial des turboprops, a suivi le sillage d’Airbus qui, lui aussi, a réalisé une percée historique en cassant le monopole de Boeing au Japon. A l’automne 2013, JAL a annoncé avoir choisi l’A350, le long courrier de nouvelle génération européen pour engager le renouvellement de sa flotte de Triple 7. La compagnie japonaise avait décidé d’acheter 31 A350 pour une valeur catalogue de 9,5 milliards de dollars et pris une option sur 25 appareils.

Véronique Guillermard
lefigaro.fr

Aller en haut