Accueil / Tic & Telecoms / Attentats de Paris : les opérateurs français se préparent à une éventuelle surcharge

Attentats de Paris : les opérateurs français se préparent à une éventuelle surcharge

Attentats de Paris : les opérateurs français se préparent à une éventuelle surcharge

La France est en deuil depuis hier soir suite aux attentats qui ont eu lieu à Paris. Selon le dernier bilan, 128 morts et 257 blessés sont à répertorier. Le président de la République François Hollande a annoncé avoir mis en place l’état d’urgence dans tout le pays.

Avec de tels événements, les Français utilisent beaucoup leur téléphone pour essayer d’avoir des nouvelles de leurs proches, des informations avec les journaux, des alertes de leurs amis sur les réseaux sociaux, etc. Les opérateurs français se préparent depuis hier soir à une éventuelle surcharge parce que la demande est importante, et pas seulement à Paris.

Chez Orange, on indique « Nous sommes extrêmement attentifs à tous les pics de trafic sur nos réseaux ». L’opérateur historique ajoute être « en capacité de gérer une hausse du trafic » grâce à ses équipes présentes sur ses différents sites. Du côté de Bouygues Telecom, on rapporte « Une cellule particulière est prête à faire face à toute éventualité, en cas de surcharge du réseau ». Et chez Free Mobile, il ne semble pas y avoir d’inquiétude particulière. « Il n’y a aucune raison qu’un problème se pose sur son réseau ».

Selon Le Figaro, le trafic enregistré depuis vendredi soir reste inférieur à celui d’une nuit de Noël. Il faut dire que beaucoup de personnes utilisent du Wi-Fi. De plus, les SMS/MMS meurent à petit feu avec l’arrivée de services comme iMessage, Facebook Messenger, WhatsApp, etc. Les réseaux sont soulagés de nos jours.

Jean-Baptiste A.
kulturegeek.fr

Aller en haut