Accueil / Finances / Attijariwafa bank reçoit le chef de la diplomatie togolaise

Attijariwafa bank reçoit le chef de la diplomatie togolaise

Attijariwafa bank reçoit le chef de la diplomatie togolaise

Attijariwafa bank a profité de la visite officielle de 4 jours, du 16 au 19 juin 2015 au Maroc, de Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères et de la coopération, et la délégation qui l’accompagnait, pour les accueillir. Une double rencontre riche d’affaires et d’investissements en puissance.

Attijariwafa bank, groupe bancaire marocain, a consacré deux temps forts à l’accueil de la délégation togolaise, composée d’officiels et d’hommes d’affaires, conduite par le chef de la diplomatie togolaise, respectivement le mardi 16 juin et le vendredi 19 juin à Casablanca.

La première rencontre, le 16 juin 2015, a été une prise de contact. Elle a permis aux deux parties d’échanger longuement sur les opportunités de coopération entre le groupe Attijariwafa bank et l’Etat du Togo. A cet égard, les hauts responsables togolais ont exposé les grands projets planifiés par l’Etat en matière d’infrastructures, d’industries et des services ainsi que les attentes du gouvernement togolais en termes de conseil et d’accompagnement bancaire et financier, nous a-t-on indiqué. Côté togolais, outre Robert Dussey, ministre des affaires étrangères et de la coopération du Togo, ce premier meeting a compté la présence de accompagnée de plusieurs officiels gouvernementaux de haut rang et du secteur privé, dont Sodkin Koffi, Conseiller économique du président, Adanou Kodjou, directeur de la coopération internationale, Essohouna Meba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo et Essohana Papaly, président du Conseil d’administration de la BIA Togo. Cette délégation a été accueillie par Boubker Jaï, directeur général d’Attijariwafa bank, entouré des responsables des lignes métiers de la Banque transactionnelle, de la Banque de financement et de l’investissement, de la Banque des marchés, de la Banque de détail à l’international du groupe Attijariwafa bank et du directeur général de la BIA Togo, filiale du groupe Attijariwafa bank. Au cours de ce premier contact, le DG du groupe bancaire a mis en relief la stratégie à l’international et le modèle de banque universelle qui y est déployé. Il a en outre assuré la partie togolaise du soutien du groupe Attijariwafa bank aux initiatives de l’Etat togolais, visant à asseoir une croissance économique durable et inclusive.

Diverses opportunités d’affaires au Togo
Le vendredi 19 juin a eu lieu le deuxième temps fort. Sous forme de 2 sessions, l’une plénière et la deuxième consacrée aux rencontres BtoB entre les hommes d’affaires togolais et leurs homologues marocains clients de la banque, cette rencontre a été co-présidée par Mohamed El Kettani, président directeur général du groupe Attijariwafa bank et Essohouna Meba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo. Dans un document, rendu public par Attijariwafa bank, il ressort que la séance plénière a vu la participation de près de 60 entreprises marocaines (GE et PME) clientes de la banque et de la délégation des hommes d’affaires togolais composé d’une quinzaine d’entreprises des secteurs de la distribution, de l’agro-industrie, du ciment, des phosphates, de l’électricité, du conseil, du BTP, de la logistique, de la chimie, du commerce… Mohamed El Kettani, président directeur général du groupe Attijariwafa bank, réitéra alors l’engagement du groupe aux côtés des opérateurs togolais et marocains dans leur stratégie d’internationalisation et ce, par la mise à disposition du réseau international de la banque, de l’expertise de ses équipes et d’une offre d’accompagnement dédiée. La partie togolaise, par la voix d’Essohouna Meba a exposé les opportunités d’investissement que recèle le Togo et ce, dans divers secteurs et domaines comme les transports, les ports, l’agriculture, les TIC, le tourisme, les mines et les énergies. Il a par ailleurs appelé les opérateurs marocains à investir au Togo et a mis en avant les incitations offertes investisseurs par l’Etat togolais.

Cette plénière s’est poursuivie avec les présentations relatives aux activités et aux offres d’accompagnement des entités métiers de la banque transactionnelle, de la banque de financement et d’investissement et de la banque de détail à l’international.
Quant à la session, consacrée aux rencontres B to B entre les entreprises des deux bords, elle fut un franc succès, dans la mesure où près de 80 contacts directs furent réalisés, nous indique-t-on. D’ores et déjà, des commandes fermes ont été passées et plusieurs opérateurs togolais et marocains ont exprimés leur pleine satisfaction des retombées de leurs rendez-vous.

Abdelmalek El Mekkaoui, journaliste
lesafriques.com

Aller en haut