Accueil / Auto & Transports / Auto : le premium allemand réplique face à Tesla

Auto : le premium allemand réplique face à Tesla

Auto : le premium allemand réplique face à Tesla

Les constructeurs allemands veulent lancer des SUV électriques d’ici à 2020.
Une réplique à Tesla, qui veut révolutionner le marché avec deux nouveaux modèles.

Le haut de gamme allemand prend la menace Tesla au sérieux. Preuve en est, les constructeurs premium d’outre-Rhin ont tous dans leurs cartons des véhicules électriques dont la commercialisation est attendue pour la fin de la décennie. Objectif : contrer les ambitions de Tesla, qui compte révolutionner le marché de la voiture électrique avec deux nouveaux modèles. La firme californienne suscite une certaine admiration dans le secteur pour être parvenue à créer de toutes pièces une nouvelle marque automobile, une première depuis des décennies.

La contre-attaque du trio allemand commencera à se dessiner sur les stands du Salon de Francfort, en septembre prochain. Audi y dévoilera un concept préfigurant un SUV électrique pour un lancement prévu début 2018. Ce véhicule sportif sera basé sur la même plate-forme que le Porsche Macan et l’Audi Q5. Son autonomie devrait dépasser les 500 kilomètres, soit un bond considérable par rapport aux performances actuelles. « Il aura un design nouveau que nous développons spécialement pour les véhicules électriques », annonçait Ulrich Hackenberg, directeur du développement, lors de la conférence annuelle d’Audi en mars dernier. Du côté de chez Porsche, on prévoit un grand saut dans l’électrique à horizon 2020, alors que la marque propose la technologie sur trois de ses modèles (Cayenne, Panamera et 918 Spyder).

BMW prépare lui aussi sa contre-offensive. Malgré le lent démarrage de l’i3 et l’i8, le constructeur bavarois pourrait étendre sa gamme i dédiée aux voitures électriques. BMW ne confirme pas encore de tels projets, mais le groupe a toujours dit qu’il s’était assuré la protection intellectuelle des noms allant de i1 à i9. La presse allemande s’est régulièrement fait l’écho d’une i5, qui pourrait être soit une berline des dimensions d’une Série 3, soit un SUV familial. Sa commercialisation pourrait intervenir entre 2018 et 2020. L’idée serait de capter une clientèle plus large que l’i8, qui reste très élitiste, tout en proposant un modèle plus polyvalent que l’i3, petite voiture urbaine.

Plus de 20.000 réservations

Les constructeurs haut de gamme allemands veulent répliquer à Tesla, qui leur promet une révolution avec le lancement de son modèle X à l’automne prochain, un SUV pour lequel la marque revendique plus de 20.000 réservations. Le fabricant californien prévoit ensuite de descendre encore en gamme avec un véhicule qui empiétera pour de bon sur le terrain des premium allemands. Sa Model 3, prévue pour 2017, se positionnera sur le segment des Série 3, Audi A4 et Classe C, leur coeur de gamme.

Ingrid Feuerstein
lesechos.fr

Aller en haut