Accueil / Auto & Transports / Automobile : Carlos Ghosn futur patron de Mitsubishi Motors

Automobile : Carlos Ghosn futur patron de Mitsubishi Motors

Automobile : Carlos Ghosn futur patron de Mitsubishi Motors
Carlos Ghosn devrait restructurer Mitsubishi, empêtré dans un scandale de maquillage de données sur ses véhicules. (Crédits : THOMAS PETER)

Le Pdg de Renault-Nissan sera épaulé par l’actuel directeur de la compétitivité de Mitsubishi, le Japonais Hiroto Saikawa.

Bientôt une casquette de plus pour Carlos Ghosn. L’actuel Pdg de l’alliance Renault Nissan va également prendre la tête du conseil d’administration de Mitsubishi Motors (MMC), en compagnie de l’actuel directeur de la compétitivité du constructeur Hiroto Saikawa . Le groupe Nissan est en effet entré jeudi au capital du constructeur japonais à hauteur de 34%.

Cette nomination en tant que président du conseil d’administration, proposée par Nissan, devrait être approuvée en décembre par les actionnaires et administrateurs de Mitsubishi Motors. L’arrivée de Carlos Ghosn aux commandes n’est pas une énorme surprise, les observateurs se doutant depuis des semaines qu’en décidant d’investir, le patron de Nissan aurait d’une façon ou une autre la haute main sur les orientations de Mitsubishi Motors.

Lourdes pertes annoncées

Ce groupe est en pleine phase de convalescence après un scandale de maquillages de données sur ses véhicules, une vilaine affaire qui aurait pu mettre en péril l’entreprise si Nissan (qui lui achète des mini-véhicules pour les revendre sous sa marque) n’avait pas volé à sa rescousse.

Ce mercredi, Mitsubishi Motors a d’ailleurs expliqué qu’il s’attendait à une perte nette de 2,1 milliards d’euros pour l’exercice en cours, avec un résultat d’exploitation négatif également. Néanmoins, l’annonce de l’arrivée probable de Carlos Ghosn a fait bondir l’action à la Bourse de Tokyo : le titre a fini sur un gain de 7,85% à 522 yens.

latribune.fr

Aller en haut