Accueil / Tic & Telecoms / Avec un iPhone 7 pas spécialement attractif, Apple devrait souffrir en 2016

Avec un iPhone 7 pas spécialement attractif, Apple devrait souffrir en 2016

Avec un iPhone 7 pas spécialement attractif, Apple devrait souffrir en 2016

Dans le top 5 mondial, Apple pourrait bien être le seul constructeur de smartphones à accuser des ventes en baisse cette année. Dans le « pire des scénarios », Ming-Chi Kuo prédit des ventes d’iPhone au niveau de celles de 2014, et même un peu moins hautes : l’analyste de KGI annonce 190 millions d’iPhone en 2016, alors qu’Apple en avait vendu 193 millions en 2014.

Le tableau n’est pas complètement sombre, puisque le scénario le plus optimiste — qui pourrait tout aussi bien arriver — annonce 205 millions de terminaux écoulés. Un chiffre meilleur, mais toujours en baisse par rapport à 2015, de 11,6% (et de 18,1% si on prend en compte le chiffre le plus pessimiste). Le consensus des analystes s’établit entre 210 et 230 millions d’iPhone pour 2016, Ming-Chi Kuo tape donc en dessous quelle que soit l’hypothèse.

L’iPhone SE ne serait pas en mesure de relancer plus fort les ventes, avec les livraisons estimées pour l’année de 12 à 18 millions d’unités. Mais surtout, les nouveautés attendues avec l’iPhone 7 seraient insuffisantes pour maintenir la croissance des ventes. Le smartphone a besoin d’un nouveau design et de fonctionnalités innovantes pour attirer toujours plus de clients, selon Kuo. Or, 2016 se destine plutôt à être une année de transition

Les rumeurs prédisent en effet un iPhone 7 proposant un design semblable aux iPhone 6 et 6s, avec des antennes plus discrètes et, croisons les doigts, un appareil photo qui ne déborde pas. Un modèle plus haut de gamme pourrait ajouter un second objectif photo. Le « grand soir » de l’iPhone, avec un châssis en verre et un design revu et corrigé pourrait bien attendre 2017.

igen.fr

Aller en haut