Accueil / Tic & Telecoms / Avec Windows 10, Microsoft presse CTRL+ALT+SUPPR

Avec Windows 10, Microsoft presse CTRL+ALT+SUPPR

Avec Windows 10, Microsoft presse CTRL+ALT+SUPPR

De notre correspondant en Californie,

Est-ce un pacte avec le diable ou une capitulation? Pour remédier au manque d’apps, qui paralyse Microsoft sur smartphone et tablette, l’entreprise a annoncé un pari osé, mercredi, lors de sa conférence Build: un traducteur va permettre aux développeurs de porter leurs apps Android (Java et C++) et iOS (Objective C) sur Windows 10. Cette méthode a déjà été employée pour Candy Crush et pourrait accélérer l’arrivée d’apps comme Snapchat ou Periscope.

Le géant n’a pas vraiment le choix. Selon son patron, Satya Nadella, il doit «reconquérir les développeurs du monde entier». Où qu’ils se trouvent. Ils pourront encore bâtir des «apps universelles» fonctionnant sur tous les écrans, d’un smartphone à un PC, en passant par la XBOX, ou adapter leurs applis Web. BlackBerry avait déjà tenté ce tour de passe-passe, sans grand succès. Mais Microsoft voit grand et veut toucher un milliard d’utilisateurs Windows 10 «d’ici deux ou trois ans». De quoi le remettre sur un pied d’égalité avec Apple et Google.

Des apps en réalité augmentée

Dans un monde où Microsoft n’est plus le centre de l’univers, il veut faire table rase du passé. Sa suite Visual Studio Code arrive sur Mac et Linux. Internet Explorer va disparaître pour être remplacé par le navigateur tout neuf Microsoft Edge, le nom officiel de «Project Spartan».

La firme regarde aussi vers le futur avec ses lunettes de réalité augmentée Hololens. Dévoilé début 2015, le casque va accueillir des apps via l’environnement «Windows Holographics». Pour sculpter en 3D avec ses mains ou naviguer sur la planète Mars. Satya Nadella conclut: «On veut que les utilisateurs n’aient pas juste besoin de Windows mais qu’ils en tombent amoureux.» L’opération séduction a plutôt bien commencé.

Philippe Berry
20minutes.fr

Aller en haut