Accueil / Tic & Telecoms / Azimo lève 15 millions $ pour consolider ses activités en Europe et booster celles d’Asie

Azimo lève 15 millions $ pour consolider ses activités en Europe et booster celles d’Asie

Azimo lève 15 millions $ pour consolider ses activités en Europe et booster celles d’Asie

Dans un communiqué publié le 17 mai 2016, le service de transfert d’argent en ligne et low-cost Azimo a annoncé la levée de 15 millions de dollars US. L’argent servira à consolider ses activités européennes et à accélérer celles d’Asie, à travers l’introduction dans ces marchés de nouvelles applications sous Androïd et IOS.

Lancées le 10 mai 2016, ces applications sont riches en nouvelles fonctionnalités. Elles permettent, par exemple, aux utilisateurs d’informer instantanément les destinataires des fonds du statut du transfert grâce à WhatsApp et à d’autres réseaux sociaux. Les utilisateurs peuvent également discuter en instantané avec l’équipe du service client d’Azimo, en cas de problème. La sécurité a aussi été renforcée, à travers des mesures biométriques. Les utilisateurs peuvent se connecter sur Android ou iOS avec leurs empreintes digitales.

Azimo compte sur le fait que l’Asie détient le plus fort taux de pénétration de smartphones du monde – selon la Banque Mondiale – et la modicité de ses frais d’opération pour conquérir ce marché comme cela a été le cas de l’Europe. « Actuellement, plus des trois quarts des transactions en Asie sont effectuées hors ligne, via des banques ou des organismes de transfert d’argent. En conséquence, les expéditeurs paient des frais très élevés (…) Cette situation représente une opportunité pour Azimo : son approche axée sur les mobiles et le numérique permettra de fournir un service qui abaissera significativement le coût de toutes les transactions en deçà de 2 % », a indiqué Azimo dans son communiqué.

D’après Michael Kent (photo), le président directeur général et fondateur d’Azimo, le service aide « une communauté grandissante de migrants qui travaillent dur et transforment la vie de leur famille et de leurs amis restés dans leur pays d’origine : plus de 80 % de nos clients aident leur famille en envoyant de l’argent chez eux. Mais le secteur des transferts d’argent, qui représente un marché de 600 milliards de dollars, opère encore en grande partie hors ligne. Malgré des frais exorbitants, les consommateurs y sont habitués et ne connaissent que cela. Nous voulons faire évoluer cette situation et fournir à nos clients le service qu’ils méritent : un service peu onéreux, rapide et conçu pour faire des transferts d’argent un processus plus facile et plus agréable».

Accessible sur n’importe quel appareil connecté, le service Azimo est actuellement présent dans plus de 190 pays. Les pays africains en font partie. Les destinataires des fonds peuvent les retirer auprès des partenaires tels que le Crédit Communautaire d’Afrique (CAA) au Cameroun, la Poste au Sénégal, la Banque de l’Habitat de la Côte d’Ivoire (BHCI), la Banque Populaire pour l’Epargne et le Crédit au Togo, la Banque Sahelo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) au Mali.

agenceecofin.com

Aller en haut