Accueil / Développement / Banque : BPCE rate le coche en Afrique

Banque : BPCE rate le coche en Afrique

Banque : BPCE rate le coche en Afrique

Annoncée il y a quatre ans, l’offensive du deuxième groupe bancaire français sur le continent n’a pas eu lieu. Sa stratégie est-elle adaptée ?

Aucune acquisition sur le continent au cours des trois dernières années. Pourtant, lors du lancement de son plan stratégique 2014-2017, BPCE, qui chapeaute en France les réseaux Banque populaire et Caisse d’Épargne, annonçait une offensive sur le continent. Trois ans plus tard, force est de constater que le nombre de ses implantations en Afrique est resté bloqué à sept pays.

« De nombreuses études ont été diligentées sur différentes banques, mais il n’y a pas eu de communauté de décisions favorables à leur acquisition », reconnaît Jean-Pierre Levayer. Le directeur général du holding BCPE International avance deux raisons : les critères établis par le groupe – trop exigeants – et le manque de conviction de ses dirigeants exécutifs et non exécutifs.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique

Aller en haut