Accueil / Finances / Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO : …

Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO : …

Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO : …

Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO : Un malien à la tête du Conseil des Gouverneurs.

M. Mamadou Igor DIARRA, ministre des Finances et des affaires économiques de la République du Mali a retenu l’assentiment de ses collaborateurs. Il vient d’être élu Président du Conseil des Gouverneurs de la CEDEAO le 15 juin 2015 à l’hôtel Salam, lors de la treizième réunion ordinaire de l’institution qui s’est tenue à Bamako(Mali).
Elu à la tête de la BIDC pour un mandat d’un an, M. Mamadou DIARRA vient remplacer à ce poste M. Amara M. KONNEH, ministre des Finances et de la planification du Développement de la République du Liberia. Le ministre Diarra n’a pas manqué de mots pour exprimer sa joie. Il a ainsi saisi l’opportunité pour remercier la communauté internationale en général et la CEDEAO en particulier pour leur soutien appréciable dans la recherche de solutions aux problèmes des pays membres et plus précisément le Mali. Il a aussi félicité les dirigeants de la BIDC pour leur contribution à la bonne marche de la banque.
L’institution dont il aura en charge la présidence du conseil des gouverneurs a été créée au même moment que la Commission de la CEDEAO le 28 mai 1975 en vue de financer des projets de développement et des programmes à même de renforcer le développement socio-économique et l’intégration entre Etats membres dans le cadre de l’intégration régionale. La BIDC serait le bras financier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest comprenant 15 pays, à savoir : le Benin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Il faut signaler que les résultats financiers de la BIDC sont très encourageants. De source médiatique, avec la consolidation de ses activités, le compte d’exploitation de la Banque a enregistré un bénéfice d’un million sept cent quinze mille dollars EU (1.715 millions de dollars).En outre, le bilan financier de la Banque s’est accru de 25% au cours de l’année précédente, passant de 614.500 millions de dollars à 768.353 millions de dollars EU.

Mais qui est le nouveau locataire à la présidence du conseil des Gouverneurs de la CEDEAO ? Mamadou Igor Diarra est un ingénieur commercial diplômé de l’Ecole des hautes études commerciales de Liège en Belgique (HEC) dès 1990. Banquier de carrière, il fut, en effet, successivement ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau puis ministre de l’Energie et de l’Eau dans les gouvernements alors dirigés par Modibo Sidibé entre 2008 et 2011. Après quelques temps dans la politique, il reviendra dans son secteur de prédilection la banque à travers sa nomination à la tête de la Bank of Africa par les administrateurs. La cinquantaine sonnée, Mamadou Igor Diarra est marié et père de 6 enfants. Il aime à ce qu’il parait le tennis, l’élevage, les films documentaires et la lecture.

Dans les cinq prochaines années, la BIDC doit accompagner la mise en œuvre de la Vision 2020, portée par les chefs d’Etat de la communauté et qui prône la mutation de la CEDEAO des Nations en une CEDEAO des peuples.

Balguissa Sawadogo
ecodafrik.com

Aller en haut