Accueil / Finances / Banque : Le FMI se réjouit des innovations initiées par la BCEAO

Banque : Le FMI se réjouit des innovations initiées par la BCEAO

Banque : Le FMI se réjouit des innovations initiées par la BCEAO

Les administrateurs du FMI soulignent qu’un assainissement budgétaire respectueux de la croissance est essentiel pour réduire la dette publique et reconstituer les réserves de change.

De même, la banque centrale a élargi le corridor forme par le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres et le taux du guichet de prêt marginal pour le porter à 200 points de base, et a annoncé que le recours à ce guichet serait plafonné à deux fois les fonds propres des banques à partir de juin 2017. Par ailleurs, la banque centrale a ramené le coefficient de réserves obligatoires de 5 pour cent à 3 pour cent des dépôts.

De plus, des mesures importantes ont été prises, visant à favoriser la stabilité financière. Parmi ces réformes, on citera l’adoption des normes de fonds propres de Bâle II et III et l’introduction de la supervision consolidée. La situation du secteur bancaire reste néanmoins délicate.

Les risques de crédit et de concentration sont importants et le rapport entre le montant brut des prêts non performants (PNP) et le total des prêts demeure relativement élevé, tandis que la situation de plusieurs banques en difficulté demeure non résolue.

Pathé TOURE

lejecos

Aller en haut