samedi 05 décembre 2020
Accueil / Finances / Banque mondiale/FMI : les gouverneurs africains en conclave au Cameroun

Banque mondiale/FMI : les gouverneurs africains en conclave au Cameroun

Banque mondiale/FMI : les gouverneurs africains en conclave au Cameroun

« Protéger le capital humain de l’Afrique face à la Covi-19 : sauver des vies, préserver le bien être, sauvegarder la productivité et l’emploi » le thème retenu cette année pour la réunion 2020 du Caucus africain des gouverneurs du groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international(FMI) s’inscrit en droite ligne avec l’actualité sanitaire qui a causé de nombreux dégâts à l’économie mondiale. Cette rencontre qui se tient le 06 août prochain en mode virtuel sera présidée par le ministre camerounais de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire(Minepat) Alamine Ousmane Mey. Organisée sous le haut patronage du chef de l’Etat Paul Biya, cette rencontre sera ouverte par le premier ministre chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute.

Les échanges de vues entre les différentes parties prenantes permettront surtout de définir la vision et l’ambition pour l’Afrique, de construire et de renforcer la résilience aux chocs futurs à mesure que la région se relève de la pandémie de Covid-19. Les Gouverneurs examineront également le Mémorandum du Caucus africain 2020 qui sera présenté aux dirigeants des institutions de Bretton Woods en octobre 2020 lors des Assemblées annuelles du FMI et du Groupe de la Banque mondiale. « Le fait d’accueillir la réunion du Caucus africain sur la COVID-19 confirme l’engagement des gouvernements africains à mettre en œuvre des programmes sur la crise et la prévention de manière efficace et efficiente, afin qu’ils puissent se relever complètement de la pandémie », a déclaré le ministre Alamine Ousmane Mey, président du Caucus africain 2020 du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, ajoutant que « cela offre également au Cameroun l’occasion de partager son expérience et d’apprendre des autres pays sur les meilleures pratiques de gestion et de prévention ».

Sur la base du chronogramme validé, les discussions seront axés sur l’efficacité de l’aide pendant la pandémie, l’accroissement de la prestation de services dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau, de la protection sociale et de l’économie numérique, les politiques macro-budgétaires et la gouvernance et les marchés, le secteur privé et les emplois. Pour rappel, c’est en 1963 que le Caucus africain a été mis en place dans le but de faire entendre davantage la voix des Gouverneurs africains au sein des deux institutions de Bretton Woods sur les questions de développement intéressant l’Afrique. Actuellement, les 54 pays du continent africain sont membres du Caucus. Ils sont représentés par leurs Gouverneurs respectifs, communément appelés Gouverneurs africains, dans ces institutions. Il s’agit généralement de ministres de l’Économie, de la Planification, des Finances ou de gouverneurs de banque centrale.

ecomatin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut