mardi 20 octobre 2020
Accueil / Finances / Banques : Le burkinabè Simon Tiemtoré finalise l’acquisition des filiales burkinabè et guinéenne de BNP Paribas, selon Jeune Afrique

Banques : Le burkinabè Simon Tiemtoré finalise l’acquisition des filiales burkinabè et guinéenne de BNP Paribas, selon Jeune Afrique

Banques : Le burkinabè Simon Tiemtoré finalise l’acquisition des filiales burkinabè et guinéenne de BNP Paribas, selon Jeune Afrique

C’est une information exclusive de nos confrères de Jeune Afrique business + qui annonce que Simon Tiemtoré, patron de Lilium Capital a trouvé un accord avec le groupe bancaire français pour la reprise des filiales burkinabè et guinéenne.  

Mises en vente depuis mai 2019, les filiales africaines du groupe français ont désormais trouvé repreneur. Cinq mois après le rachat par le groupe financier de l’Ivoirien Dossongui Koné de la participation de BNP dans BICIM (banque internationale pour le commerce et l’industrie du Mali), celles du Burkina et de la Guinée viennent de tomber à leur tour dans le giron du groupe bancaire de l’américano-burkinabé, Simon Tiemtoré. « J’ai eu la bonne nouvelle de la signature par M Tiemtoré de l’accord pour la reprise de nos filiales au Burkina et en Guinée. On lui souhaite tous beaucoup de succès », a confirmé à Jeune Afrique Business+ un haut responsable du groupe bancaire français. L’accord prévoit la cession de 51% du capital de BICIAB et de 55% de BICIGUI à Lilium capital, holding qui contrôle Vista Bank, présente en Guinée et en Sierra Leone et en Gambie.

Le montant de la transaction reste toutefois confidentiel. Après Coris Bank international de l’emblématique banquier Idrissa Nassa, IB Bank du roi burkinabè des BTP, Mahamadou Bonkoungou et Wendkuni bank international du tycoon des télécoms, Apollinaire Compaoré, Simon Tiemtoré devient le quatrième burkinabè à se lancer dans une aventure bancaire régional.

L’arrivée de Vista bank entre dans la politique du président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré de faire de Ouagadougou une place financière régionale.

Avant cette première acquisition en Afrique de l’Ouest, Simon Tiemtoré était en négociations avec les autorités togolaises pour le rachat de la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie. Il reste toutefois, toujours en lice par la cession de l’établissement financier public ainsi que l’Union Togolaise des Banques (UTB).

L’entrée dans la zone UEMOA raffermit l’ambition de Vista Bank de devenir un groupe panafricain et cette acquisition lui donne désormais le champ libre pour percer ce marché ouest africain dominé par Ecobank, le groupe français Société générale ou encore le groupe financier burkinabè Coris Bank.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut