Accueil / Finances / Banques : Société générale met les bouchées doubles sur le Mobile Money et les PME en Afrique

Banques : Société générale met les bouchées doubles sur le Mobile Money et les PME en Afrique

Banques : Société générale met les bouchées doubles sur le Mobile Money et les PME en Afrique
Le groupe Société générale vient d’annoncer une augmentation de 60% de ses encours de crédit alloués aux PME africaines dans les cinq prochaines années. Cette initiative fait partie de celles que l’établissement financier a annoncées cette semaine à Dakar au Sénégal, réaffirmant son ambition de poursuivre sa « dynamique de croissance » sur le continent africain.

Le groupe Société générale revoit à la hausse ses ambitions en Afrique. La Banque qui a fait part cette semaine de son intention de poursuivre sa « dynamique de croissance » conformément à son plan stratégique « Transform to Grow », a annoncé plusieurs initiatives en faveur du continent. Cette orientation devrait permettre à l’établissement financier de réaliser un taux de croissance moyen des revenus de 8% par an et une rentabilité supérieure à 15% sur le continent d’ici 2020.

La SG mise sur le Mobile Money

L’une des grandes initiatives annoncée par la Société générale (SG) en Afrique porte sur le YUP, le portefeuille électronique mis en place par la banque. La société a indiqué qu’elle poursuivrait le déploiement de cette plateforme de Mobile Money. Lancé en août 2017, il compte actuellement plus de 300.000 portefeuilles ouverts. Avec 1.500 nouveaux clients par jour, la Banque vise 1 million de clients d’ici 2020 pour le YUP.

« Grow with Africa »

Une autre initiative du groupe SG est basée sur son programme « Grow with Africa ». Disposant de 4 axes de développement, ce programme qui s’appuie sur les quatre directions régionales de la Banque pour l’Afrique (Abidjan, Douala, Alger et Casablanca), prévoie diverses actions dont un appui aux PME africaines et des financements aux secteurs clés.

Concernant les PME, la Banque a annoncé une plus grande mobilisation avec l’augmentation dans les 5 prochaines années, des encours de crédits aux PME africaines, de 60% soit une augmentation de plus de 4 milliards d’euros.

Aussi, le groupe a décidé de créer la « Maison de la PME » dans chacune de ses filiales sur le continent. Cette « Maison » rassemblera en un même lieu les organisations qui travaillent ensemble au  développement des entreprises. Afin de faciliter l’accès au financement, le groupe très expérimenté en matière de microfinance, a également annoncé qu’il va doubler ses encours auprès des institutions de microfinance d’ici 2022.

Quant aux financements structurés en Afrique dans les domaines clés, notamment, l’énergie, le transport, la gestion des eaux et des déchets, ou encore le développement de villes durables, Société générale a indiqué qu’elle fera croître de 20% sur 3 ans, ses engagements en ce sens.

Emmanuel Atcha

afrique.latribune

Aller en haut