Accueil / Finances / Barclays Africa annonce un engagement de 182 millions $ au profit de l’éducation et des PME africaines

Barclays Africa annonce un engagement de 182 millions $ au profit de l’éducation et des PME africaines

Barclays Africa annonce un engagement de 182 millions $ au profit de l’éducation et des PME africaines

Barclays Africa a réaffirmé son engagement pour une meilleure croissance économique et socio-économique en Afrique. Il a ainsi présenté son projet visant à investir jusqu’à 182 millions $, dans le renforcement des compétences et l’octroi de prêts aux PME de la région. « Rendre effective la transformation de l’économie sud-africaine signifie améliorer l’accès au capital, à l’expertise dans le développement des affaires et à la chaîne d’approvisionnement des entreprises », a fait savoir Maria Ramos, la DG du groupe financier sud-africain, dans un échange avec la presse à Johannesburg.

1,3 milliard de rand sud-africains (89 millions $) seront mobilisés dans ce cadre, pour accorder des prêts aux PME, sur l’ensemble des pays où Barclays Africa est présent. Les fonds proviendront de ses entreprises partenaires, des institutions de financement du développement et de grands groupes financiers. « Le défi ici n’est pas de mobiliser cet argent, mais plutôt celui de trouver de bon projets à financer », a expliqué Mme Ramos.

Pour les PME qui ne possèdent pas toujours de solides actifs et des garanties appropriées, il est dificile, dans le contexte africain, de mobiliser des ressources financières à des coûts abordables. C’est sur ce point que Barclays Africa prévoit de faire la différence, en prêtant de l’argent à des profils de créanciers, généralement considérés comme marginaux.

Pour ce qui est de l’investissement dans le renforcement des compétences, Barclays devrait y injecter l’équivalent en rand sud-africain de 93 millions $. Le groupe part de l’hypothèse que l’une des causes du chômage en Afrique du sud, et dans la région en général, est le déficit de compétences. Il tire cette principale leçon, d’une enquête effectuée il y a un an à l’échelle africaine, pour savoir ce que feraient les jeunes si on leur donnait 100 $. Une part importante d’entre eux avait répondu vouloir financer leurs études.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut