Accueil / Finances / Barclays annonce la vente de ses dernières parts cessibles en Afrique

Barclays annonce la vente de ses dernières parts cessibles en Afrique

Barclays annonce la vente de ses dernières parts cessibles en Afrique

La banque britannique Barclays a annoncé, ce vendredi, la cession de 7% de participation dans le capital de Barclays Africa Group, sa filiale basée à Johannesburg et présente dans douze pays africains.

Cette dernière opération de cession, prévue pour le 5 décembre prochain, sonne comme la dernière d’un virage stratégique annoncé par Jes Staley, peu après son arrivée à la tête du groupe britannique, en mars 2016, et marque la fin de 90 ans de présence en Afrique, en tant qu’actionnaire majoritaire.

Barclays restera tout de même présent, à hauteur de 14,9%, dans le capital de son ex-filiale. Selon les objectifs du groupe, ce portefeuille devrait rester stable sur le long terme.

Pour les spécialistes, cette nouvelle devrait être favorablement accueillie par les actionnaires. A juste titre, sur la Johannesburg Stock Exchange (JSE), ce vendredi à 16h, l’action Barclays Africa affichait une hausse de 1,3%.

Depuis que la nouvelle orientation de la maison mère a été mise sur la table, en mars 2016, les actions de Barclays Africa ont globalement progressé de 9,7%.

Fiacre E. Kakpo
agence ecofin

Aller en haut