Accueil / Finances / Barclays nomme l’ex directeur général de Tiger Brands à la tête d’un pool spécialement dédié à l’Afrique

Barclays nomme l’ex directeur général de Tiger Brands à la tête d’un pool spécialement dédié à l’Afrique

Barclays nomme l’ex directeur général de Tiger Brands à la tête d’un pool spécialement dédié à l’Afrique

Barclays Africa a annoncé la nomination de Peter Matlare (photo), l’ex DG du groupe agroalimentaire Tiger Brands, au poste de Directeur Général Adjoint, en charge des filiales africaines. M. Matlare, exercera ses fonctions dès le 1er août prochain, aux côtés de David Hodnett, qui reste à son poste de Directeur Général Adjoint, mais qui ne s’occupera plus que des opérations bancaires en Afrique du sud et du département financier.

Il est difficile de se prononcer sur les qualités de Peter Matlare, recherchées dans cette nomination et donc, de la stratégie qui la sous-tend. Ce dernier était déjà membre non exécutif du conseil d’administration de Barclays Africa. Mais en marge de cela, il a participé en tant que directeur général, à la consolidation de la présence de Tiger Brands dans les marchés situés en dehors de l’Afrique du sud. Il a aussi occupé de hautes fonctions dans des entreprises comme Vodacom, la Radio et Télévision sud-africaine, et le groupe médiatique Primedia Broadcasting.

Cependant, le fait que le poste soit créé et confié à une personne à l’expérience prouvée, marque le degré d’importance que Barclays accorde au suivi de ses 11 filiales africaines, qui lui ont rapporté 20,8% de ses revenus en 2015. Aussi, il n’est pas aussi exclu, que cette nomination permette de colorer le visage très blanc de son staff et se mettre plus en accord avec la politique de renforcement des compétences des Noirs sud-africains dans la conduite des affaires.

Jusqu’ici, le groupe été dirigé par Maria Ramos (la Directrice Générale) et David Hodnett (son adjoint), et dans le reste du staff dirigeants, on ne retrouvait que 2 Noirs, notamment Nomqhita Nqweni, la responsable du pool gestion de fortune, des investissements et de l’assurance, et Bobby Malare, le responsable marketing et des relations publiques.

Quoiqu’il en soit, la tâche de Peter Matlare sera grande. Il devra notamment poursuivre et consolider la progression du volume des clients sur son segment de contrôle. Le nombre des clients de Barclays Africa, a bondi de 2,1 millions de personnes en 2012 à 2,9 millions de personnes en 2015, sur ses marchés africains. Dans le même temps, le groupe a perdu des clients en Afrique du sud, même si ce dernier reste son plus grand marché (9,1 millions en 2015).

Il devra aussi maintenir les performances financières de l’Afrique à leurs niveaux actuels. Sur les années 2013 à 2015, les revenus des filiales hors Afrique du sud ont progressé de 13%, 19% et 23%, contre seulement 10%, 18%, et même seulement 14% en 2015.

Le titre Barclays Africa a plongé de 4,1% ce vendredi en milieu de matinée sur le Johannesburg Stock Exchange. Mais cette tendance baissière a touché presque toutes les banques du Johannesburg Stock Exchange, à l’exception d’Absa Bank, la filiale sud-africaine de Barclays Africa.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut