jeudi 18 juillet 2019
Accueil / International / Belgique: le numéro un de la bière AB InBev sanctionné par l’UE

Belgique: le numéro un de la bière AB InBev sanctionné par l’UE

Belgique: le numéro un de la bière AB InBev sanctionné par l’UE

200 millions d’euros d’amende : la Commission européenne sanctionne le numéro 1 de la bière, le groupe belgo-brésilien AB InBev pour abus de position dominante. Le groupe, qui est aussi très présent en Afrique, a été condamné pour des pratiques illégales lui permettant de maintenir des prix élevés en Belgique.

Les Sud-Africains raffolent de la bière Castle, les Nigérians boivent de la Hero, les Tanzaniens de la Kilimanjaro, toutes appartiennent au groupe AB InBev.

Numéro 1 mondial du secteur, le groupe est aussi derrière la bière préférée des Belges : la Jupiler n’est peut-être pas la plus raffinée, mais elle représente 40% du volume des ventes nationales de bière.

Une aubaine pour AB InBev, qui a mis en place plusieurs dispositifs illégaux entre 2009 et 2016, pour empêcher les commerçants belges de se fournir au meilleur prix.

Pour cela, il leur suffisait de regarder du côté des Pays-Bas, où le prix de la Jupiler est moins élevé, en raison d’une concurrence plus forte. Alors pour empêcher les Belges d’acheter moins cher de l’autre côté de la frontière, Ab InBev a modifié certains emballages, supprimant la version française d’informations alimentaires devant obligatoirement figurer sur l’étiquette. Le groupe a aussi interdit à certains distributeurs d’appliquer à leurs clients belges les mêmes promotions qu’à leurs clients néerlandais.

« Illégal », a donc jugé la Commission européenne, qui a sanctionné ces tentatives de « cloisonnement » du marché unique européen pour maintenir des prix élevés.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut