Accueil / Mines & Energies / Bénin : lancement de l’installation de 15 000 lampadaires solaires et de 105 microcentrales solaires

Bénin : lancement de l’installation de 15 000 lampadaires solaires et de 105 microcentrales solaires

Bénin : lancement de l’installation de 15 000 lampadaires solaires et de 105 microcentrales solaires

La Société Africaine des Biocarburants et des Energies Renouvelables (SABER) est le maître d’ouvrage délégué du Projet de valorisation de l’énergie solaire (PROVES) qui est une initiative du président de la République du Bénin Boni Yayi, qui marque le début du programme d’accès à l’énergie durable à l’ensemble de la population béninoise, avec la remise des sites aux adjudicataires des marchés le mercredi 14 janvier 2015 en présence de M. Barthélémy Kassa (photo), ministre de l’Energie, des Recherches pétrolières et minières, de l’Eau et du Développement des énergies renouvelables.

Pour rappel, le programme, d’un coût total de 50 milliards de francs CFA, consiste en l’installation de 15 000 lampadaires solaires dans les grandes villes du Bénin et de microcentrales solaires photovoltaïques dans 105 localités en milieu rural. La fin des travaux est prévue dans 6 mois.

Dans son allocution, M. Barthélémy Kassa a invité « les adjudicataires à réaliser les travaux avec professionnalisme et ce, dans les délais impartis car les attentes des populations sont grandes. » Il a aussi exhorté les entreprises « à partager la vision du Chef de l’Etat béninois et de son Gouvernement qui est de faciliter l’accès des populations les plus pauvres aux services énergétiques. »

Quant à M. Thierno Bocar Tall, président de la SABER, il « encourage les entreprises retenues à se conformer aux termes des contrats et à démarrer les travaux sur le terrain le plus rapidement possible. »

A propos de la SABER La Société Africaine des Biocarburants et des Energies Renouvelables (SABER) – déclinaison française de African Biofuel and Renewable Energy Compagny (ABREC) – est une organisation internationale ayant son siège à Lomé. Son capital est détenu par 15 Etats actionnaires (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone, Tchad et Togo) et 6 institutions financières (BIDC, BOAD, ECOBANK, FAGACE, IEI et NEXIM BANK). Elle a pour objectifs (i) la promotion et le financement des projets d’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique dans les secteurs publique et privé, (ii) le transfert de nouvelles technologies vertes pour le développement des industries des énergies renouvelables, (iii) le renforcement des capacités et les conseils aux gouvernements et au secteur privé pour tirer le maximum d’avantage des marchés d’énergies propres et du carbone.

ABREC

agenceecofin.com

Aller en haut