Accueil / Développement / Bénin : partenariat entre chercheurs et entrepreneurs pour le développement socioéconomique

Bénin : partenariat entre chercheurs et entrepreneurs pour le développement socioéconomique

Bénin : partenariat entre chercheurs et entrepreneurs pour le développement socioéconomique

Trouver des solutions aux problèmes des entreprises pour le développement socioéconomique du Bénin. Tel est le but du 1er forum « Science et entreprises pour l’innovation et le développement » qui s’est ouvert ce mercredi 12 octobre 2016 à l’Université d’Abomey-Calavi. Initiative de la Direction nationale de la recherche scientifique et de l’innovation (DNRSI), ce forum réunit équipe de chercheurs, entrepreneurs et partenaires techniques et financiers.

Ces derniers devront réfléchir sur les voies et moyens pour la mise en place d’un partenariat gagnant-gagnant entre chercheurs et entreprises. Ceci, dans l’optique de faire profiter aux entreprises les fruits de recherches et innovations des équipes scientifiques pour booster l’économie, améliorer le quotidien de la population béninoise et conduire ainsi au développement du pays.

Dans leurs allocutions à l’ouverture du forum, les différents intervenants ont souligné la place prépondérante de la recherche dans le développement socioéconomique. « La recherche scientifique et l’innovation sont les piliers du développement », a fait savoir Professeur Souaïbou Farougou, 2ème Vice-recteur de l’Université d’Abomey-Calavi avant de déplorer le fait que les résultats de recherche soient très peu connus du public, notamment des entreprises.

Et les facteurs de cette situation, a indiqué Professeur Innocent Bokossa, directeur national de la recherche scientifique et de l’innovation, sont, entre autres, le gros fossé entre équipe de chercheurs et les chefs d’entreprise et le manque de financement.

Convaincus que les résultats de recherche pourront apporter une plus value à leurs entreprises, les chefs d’entreprises ont, par la voix du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin, Jean-Baptiste Satchivi, marqué leur accord pour la création d’une passerelle entre chercheurs et entreprises qui permettra aux entreprises de financer les travaux de recherche. Mais il souhaite que cela se fasse dans un cadre juridique bien précis qui permettra d’éviter la lenteur qui caractérise souvent l’administration publique.

Précisant la foi du gouvernement du Président Talon en la capacité de la science de conduire le Bénin au développement, le Directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, Bienvenu Koudjo, nourrit l’espoir de ce que ce forum ne sera pas une grande messe de plus. Mais plutôt une rencontre qui permettra la mise en place d’un réseau de communication facilitant l’accès aux ressources et aux outils de partenariat, l’identification des besoins des entreprises pour orienter la recherche, la définition des modalités de partenariat entre le secteur de la recherche et celui des entreprises et la proposition de programme et projets prioritaires à soumettre au gouvernement.

Il faut préciser que le forum est prévu pour durer trois jours qui seront meublés par des communications, table-ronde et débats sur divers sujets.

lanouvelletribune.info

Aller en haut