Accueil / Finances / Bien coté sur le marché de la Beac, le Cameroun tente à nouveau de lever 5 milliards de FCFA, le 6 septembre

Bien coté sur le marché de la Beac, le Cameroun tente à nouveau de lever 5 milliards de FCFA, le 6 septembre

Bien coté sur le marché de la Beac, le Cameroun tente à nouveau de lever 5 milliards de FCFA, le 6 septembre

Le Cameroun rencontre beaucoup de succès sur le marché financier de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Et cela fait plusieurs mois que ça dure car, les taux de souscription de ses emprunts sont rarement en deçà de 100%. Ce 6 septembre encore, le trésor public camerounais procèdera, par voie d’adjudication, à l’émission de bons de trésor assimilables d’une valeur de 5 milliards de FCFA sur le marché de la Beac.

Sous forme de titres dématérialisés et d’une maturité de 13 semaines, le remboursement de ces bons du Cameroun se fera in fine. La valeur nominale unitaire est de 1 million de FCFA. Les intérêts sont précomptés sur ladite valeur. Les souscripteurs vont effectuer les transactions auprès de 16 banques et établissements financiers de la Communauté économique et monétaire de la Cemac (Cemac), agréés comme « spécialistes en valeurs du trésor » par le ministère en charge des Finances du Cameroun.

Parmi ces établissements financiers, l’on a, par exemple, Afriland First Bank, Bicec, Banque internationale pour le commerce et l’Industrie du Gabon (Bicig), BgfiBank, Crédit du Congo, Ecobank Cameroun et Centrafrique, Scb Cameroun, Société générale Cameroun, etc.

Le 9 août dernier déjà, le trésor public camerounais recherchait le même montant de 5 milliards de FCFA sur le marché de la Beac. Le total des soumissions, finalement, a été de 10,575 milliards de FCFA. Soit un taux de couverture de 211,5%. Le taux d’intérêt minimum proposé était de 3,3%.

Sylvain Andzongo
agence ecofin

Aller en haut