Accueil / Tic & Telecoms / Bill Gates regrette le Ctrl + Alt + Suppr

Bill Gates regrette le Ctrl + Alt + Suppr

Bill Gates regrette le Ctrl + Alt + Suppr

On le savait déjà, mais le cofondateur de Microsoft a toujours un petit regret avec la combinaison de touches Ctrl + Alt + Suppr.

Interrogé sur ce point en aparté du Bloomberg Global Business Forum, Bill Gates a reconnu une maladresse avec la combinaison de touches Ctrl + Alt + Suppr utilisée sur les ordinateurs Windows. Si c’était à refaire, il opterait pour une touche unique – une touche supplémentaire sur le clavier – afin d’éviter une gymnastique à trois doigts et deux mains.

Ce n’est en fait pas la première fois que le cofondateur de Microsoft fait un tel aveu. Il avait déjà été interrogé à ce sujet par le même interlocuteur quatre ans auparavant. La réponse était donc déjà connue. La question avait pour seul propos de faire sourire l’auditoire.

Bill Gates avait expliqué que la fameuse combinaison Ctrl + Alt + Suppr servait à l’origine à ouvrir une session. Du temps de la collaboration avec IBM, une personne en charge du clavier aurait refusé de donner une touche spécifique et unique pour remplir cette tâche en appelant une fonction du système.

La combinaison à trois touches a été inventée par l’ingénieur David Bradley d’IBM afin d’avoir un raccourci pour redémarrer un IBM PC. Pour lui, il n’était pas bon de prendre le risque de lancer par inadvertance ce type de fonction, comme avec un seul bouton. Ce qui peut se comprendre.

generation-nt.com

Aller en haut