Accueil / Auto & Transports / Bombardier: pas d’IPO pour l’activité transport

Bombardier: pas d’IPO pour l’activité transport

Bombardier: pas d’IPO pour l’activité transport

Le groupe canadien d’aéronautique et de matériels de transports Bombardier a annoncé jeudi l’entrée d’un grand fonds de pension canadien au capital de sa division transports, une opération qui sonne le glas d’un projet d’entrée en Bourse de cette filiale en Allemagne.

La Caisse de dépôt et placement du Québec, investisseur institutionnel qui gère notamment les fonds de retraites du secteur public et parapublic de la province canadienne, va prendre une part de 30% dans le capital d’une nouvelle holding qui chapeautera les activités de Bombardier Transport, pour 1,5 milliard de dollars (935 millions d’euros), selon un communiqué.

“Cette transaction met un terme à l’examen des options de financement annoncé précédemment pour Bombardier Transport”, précise le communiqué. En d’autres termes, l’option, envisagée encore jusque très récemment, d’une introduction en Bourse des activités transports en Allemagne est désormais écartée.

“La transaction annoncée aujourd’hui, soit la vente de 30% de Bombardier Transport à la Caisse, est l’option la plus attrayante”, assure la maison mère dans le communiqué. La Caisse québecoise est aussi actionnaire du groupe Bombardier.

Basé en Allemagne, Bombardier Transport, qui fabrique des trains et des métros, essayait depuis longtemps de trouver un modèle qui lui permettre de prendre de la distance avec la maison mère, empêtrée dans les difficultés de la branche aéronautique à cause de son avion CSeries.

afp/lefigaro.fr

Aller en haut