Accueil / Développement / Borloo propose un “plan Marshall” pour l’Afrique

Borloo propose un “plan Marshall” pour l’Afrique

Borloo propose un “plan Marshall” pour l’Afrique

Le “problème de fond” provoquant l’arrivée massive de migrants en Méditerranée est l’absence d’”accès à l’énergie et à la lumière” en Afrique, estime dans le Journal du Dimanche Jean-Louis Borloo, qui a crée en mars une fondation visant à électrifier le Continent. Interrogé sur les migrants qui meurent par centaines chaque semaine en Méditerranée en tentant d’atteindre les côtes européennes, Borloo assure que “la jeunesse africaine est en marche sur les routes et l’ensemble des chemins d’Afrique. En marche vers la lumière et l’énergie”.

Lorsqu’on lui demande quelle doit être l’attitude des Européens face à ces migrants ? Les accueillir ? Les canaliser ? Les renvoyer chez eux ?Borloo rétorque: “avec une telle approche, on est à côté de la plaque. Commençons par traiter le problème de fond : tout part de l’énergie.” “La priorité absolue, c’est l’électricité”, assure-t-il en réclamant un “plan Marshall pour l’Afrique”. “En 10 ans, on peut électrifier 80% du continent. Techniquement on sait faire”, dit celui qui s’est retiré de la vie politique depuis un an et s’est lancé depuis quelques mois dans un projet de fondation ayant pour but d’électrifier l’Afrique.

“Cela changerait totalement la donne, et permettrait à l’Afrique, je pèse mes mots, de passer de 5% à 12% de croissance par an. Je rappelle juste que l’Europe cherche aujourd’hui un relais de croissance. Or, on a un continent locomotive juste à côté de nous, qui ne demande qu’à être équipé, formé, et on ne s’en occupe pas ?, s’énerve-t-il. “Le plan de relance européen, c’est l’Afrique”, conclut-il.

AFP/lefigaro.fr

Aller en haut