Accueil / Mines & Energies / Botswana : De Beers quitte la mine de charbon Morupule

Botswana : De Beers quitte la mine de charbon Morupule

Botswana : De Beers quitte la mine de charbon Morupule

La filiale d’Anglo American, De Beers Consolidated Mines (DBCM), a vendu sa participation de 50% détenue dans la mine de charbon Morupule au gouvernement botswanais.

La vente intervient dans le cadre du plan de sa société mère Anglo American visant à restructurer son portefeuille d’actifs. La 27e plus grande compagnie minière au monde (selon le dernier rapport de PwC) avait, en effet, annoncé en février dernier vouloir se désengager des secteurs du fer et du charbon.

Le gouvernement du Botswana transfèrera les 50% acquis par la nouvelle transaction à une société nouvellement formée et dénommée Minerals Development Company of Botswana (MDCB). Son PDG, Paul Smith, n’a pas révélé le montant déboursé pour l’achat.

La mine de Morupule est une mine souterraine de charbon située au Botswana. Après son extension décidée en 2010, la mine, qui produisait 1 million de tonne de charbon par an, a désormais une moyenne de production annuelle de 3,2 millions de tonnes. Elle était détenue par la joint-venture Debswana Diamond Company Mining, formée par DBCM et le gouvernement du Botswana.

Louis-Nino Kansoun
agenceecofin.com

Aller en haut