jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Botswana : De Beers va suspendre en 2021 les opérations de diamant à Damtshaa, 500 emplois menacés

Botswana : De Beers va suspendre en 2021 les opérations de diamant à Damtshaa, 500 emplois menacés

Botswana : De Beers va suspendre en 2021 les opérations de diamant à Damtshaa, 500 emplois menacés

Au Botswana, environ 500 emplois sont menacés par la fermeture par De Beers de la mine de diamants Damtshaa et l’usine de traitement de la mine Orapa. La crise sanitaire en cours rend la poursuite de ces opérations non viables.

Au Botswana, la compagnie minière Debswana, coentreprise entre l’Etat et le groupe De Beers, prévoit de fermer à partir de 2021, et pour une période de trois ans, sa mine de diamants Damtshaa. C’est ce qu’a rapporté en fin de semaine dernière l’agence Reuters, qui cite Joseph Tsimako, président du syndicat des travailleurs miniers du Botswana.

La faible demande et les perturbations commerciales engendrées par la pandémie du coronavirus rendent l’extraction de diamants de qualité inférieure non viable. Or, apprend-on, la mine Damtshaa en produit beaucoup.

Cette décision de suspendre les opérations à la mine ainsi qu’à l’usine de traitement de la mine d’Orapa met en danger 500 emplois. Debswana et le syndicat discutent de la possibilité de redéployer certains employés sur d’autres mines et d’arriver à conclure un accord pour un départ volontaire avec les autres.

Notons que la compagnie exploite au Botswana quatre mines de diamants, y compris les grandes opérations de Jwaneng et Orapa. Elle est la source d’environ deux tiers des devises étrangères du pays et contribue à hauteur d’un cinquième de son PIB. Sur les neuf premiers mois de l’année, la société a produit un total de 12,3 millions de carats, en baisse de 29 % en glissement annuel.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut