mardi 24 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Botswana : Lucara s’associe au Belge HB pour polir tous les diamants de plus de 10,8 carats extraits à Karowe

Botswana : Lucara s’associe au Belge HB pour polir tous les diamants de plus de 10,8 carats extraits à Karowe

Botswana : Lucara s’associe au Belge HB pour polir tous les diamants de plus de 10,8 carats extraits à Karowe

Lucara Diamond a confié à la société belge HB, le soin de polir tous les diamants de plus de 10,8 carats extraits depuis début mars à la mine de Karowe au Botswana. La pandémie de Covid-19 oblige la compagnie à recourir à ce procédé, somme toute plus bénéfique pour elle que les appels d’offres.

HB, société belge basée à Anvers, polira cette année les diamants de plus de 10,8 carats extraits de la mine de Karowe au Botswana. C’est l’annonce faite mercredi par le détenteur du projet, Lucara Diamond, qui précise que l’accord prend en compte toutes les pierres extraites depuis début mars, date à laquelle la compagnie minière a renoncé à ses traditionnels appels d’offres en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon les termes énoncés, le prix d’achat versé à Lucara pour les diamants bruts sera basé sur le résultat estimé du polissage, lui-même déterminé grâce à une technologie de pointe en matière de scannage. La compagnie sera ensuite payée avec une majoration de prix plus ou moins importante en fonction des ventes de diamants polis effectivement réalisées, moins une redevance pour HB et le coût de polissage.

« Cet accord permettra de générer des revenus réguliers à des conditions de prix supérieures à celles pratiquées dans le cadre de l’appel d’offres […]. Nous sommes convaincus que le succès de notre industrie en ces temps très incertains exige un meilleur alignement entre les producteurs, les fabricants et les détaillants afin d’établir une chaîne d’approvisionnement mondiale en diamants plus saine et plus efficace », a commenté Eira Thomas, PDG de Lucara Diamond.

Rappelons qu’il s’agit du deuxième accord conclu entre les deux partenaires cette année, après celui portant sur le polissage du Sewelô, deuxième plus gros diamant brut de l’histoire.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut