jeudi 24 septembre 2020
Accueil / Bourse / Bourse de Casablanca : un nouveau règlement général pour moderniser le marché

Bourse de Casablanca : un nouveau règlement général pour moderniser le marché

Bourse de Casablanca : un nouveau règlement général pour moderniser le marché
Produit d’une collaboration avec le ministère des Finances et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), le nouveau règlement général de la Bourse des valeurs de Casablanca a été adopté et publié au Bulletin officiel. Objectif principal : moderniser le marché en vue d’améliorer son attractivité.

Il entrera en vigueur au quatrième trimestre de l’année 2019, soit entre octobre et décembre prochain. Le nouveau règlement général de la Bourse des valeurs de Casablanca a été adopté et publié au Bulletin officiel, dans le cadre de l’adoption de la loi n°19-14 relative à la bourse des valeurs, aux sociétés de bourse et aux conseillers en investissement financier promulguée en août 2016.

Elaboré en vue de répondre aux évolutions du marché et détaillé dans un document de 97 pages, le nouveau règlement général de la place casablancaise contient de nombreuses nouvelles dispositions concernant notamment PME dont les titres seront soumis à des modalités d’admission et de séjour relatives à la nouvelle organisation avec un marché principal et un marché alternatif. La Bourse annonce également des compartiments réservés aux différents types d’instruments propres à chaque marché, ainsi qu’un compartiment dédié aux investisseurs qualifiés. Il sera également possible de coter les titres émis par les organismes de placement collectif.

Modernisation et flexibilité

Ceci permettra d’une part la modernisation du marché tout en répondant aux attentes des investisseurs et émetteurs nationaux et internationaux ; et d’autre une plus grande flexibilité dans la mise en place des outils nécessaires au développement du marché.

«Cette nouvelle version du règlement général de la Bourse de Casablanca représente une avancée majeure dans la modernisation du marché boursier marocain. […] Grâce à ces (nouvelles) dispositions, la Bourse de Casablanca aura, notamment, la possibilité d’ajuster les règles relatives à l’admission à la cote des instruments financiers, à leur séjour et à leur radiation», explique la Bourse dans son communiqué.

Désireuse d’avoir une force de frappe beaucoup plus conséquente, la Bourse de Casablanca a lancé ces dernières années plusieurs initiatives visant à davantage mobiliser autour du marché financier. D’ailleurs, le nouveau règlement général vient en appui de certaines initiatives de la feuille de route «Ambition 2021» lancée en mars 2018. Ce plan de développement vise à rendre la place financière casablancaise plus attractive. L’introduction en bourse retentissante d’Immorente Invest et de Mutandis, ainsi que les tractations en cours dans les milieux d’affaires, avait annoncé le PDG Karim Hajji, confiant pour deux nouvelles IPO avant fin 2019.

La Tribune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut