Accueil / Bourse / Bourse de Londres : Londres gagne 0,58% grâce aux banques et aux matières premières

Bourse de Londres : Londres gagne 0,58% grâce aux banques et aux matières premières

Bourse de Londres : Londres gagne 0,58% grâce aux banques et aux matières premières

Londres (awp/afp) – La Bourse de Londres évoluait en hausse de 0,58% jeudi, retrouvant des couleurs grâce à la progression du secteur bancaire et des matières premières.

Vers 08H20 GMT, l’indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 42,68 points à 7.430,48 points.

Le marché britannique relevait la tête en dépit de la récente fermeté de la livre, qui a tendance à peser sur les grandes multinationales qui publient leurs comptes en devise britannique mais réalisent une grande partie de leurs résultats à l’étranger.

“Normalement la solidité de la livre est néfaste pour le FTSE. Mais, l’indice britannique gagne 0,5% dans les premiers échanges, principalement grâce aux banques et au secteur des matières premières”, note Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Parmi les valeurs bancaires, HSBC prenait 4,68% à 718,50 pence, Barclays 1,52% à 206,55 pence, Lloyds Banking Group 0,98% à 67,25 pence et RBS 0,95% à 254,60 pence. Ces titres profitaient des déclarations du gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) n’écartant pas un retrait d’une partie de la relance monétaire si besoin, les marchés y voyant le signal d’une possible hausse des taux, ce qui serait de nature à soutenir les marges des banques.

Les valeurs minières brillaient de leur côté, à l’image de BHP Billiton (+1,53% à 1.197,00 pence), Anglo American (+3,46% à 1.047,00 pence) et Antofagasta (+1,71% à 801,50 pence). Rio Tinto prenait 2,27% à 3.227,00 pence, alors que ses actionnaires ont approuvé la vente de ses actifs dans le charbon australien au chinois Yancoal.

Le groupe de télévision Sky gagnait 1,25% à 968,50 pence, dans l’attente de la décision du gouvernement britannique sur son sa rachat par l’américain Sky.

Enfin, le groupe de distribution Tesco gagnait 0,26% à 172,20 pence, après avoir demandé une seconde phase d’enquête à “procédure rapide” à l’autorité de la concurrence chargée d’examiner son projet de rachat du grossiste Booker.

jbo/spi
zonebourse

Aller en haut