Accueil / Bourse / Bourse de Paris : Paris reste sur son élan après Wall Street

Bourse de Paris : Paris reste sur son élan après Wall Street

Bourse de Paris : Paris reste sur son élan après Wall Street

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris restait mercredi sur son élan haussier (+1,12%) après l’ouverture sur un record de Wall Street, le marché reprenant des forces après un début de semaine morose.

A 15H43 (14H43 GMT), l’indice CAC 40 gagnait 53,92 points à 4.883,95 points, dans un volume d’échanges soutenu de 1,9 milliard d’euros. La veille, il avait grignoté 0,18%.

La cote Parisienne a démarré dans le vert avant d’accélérer, tentant de se rapprocher du seuil symbolique des 4.900 points.

Les marchés restaient attentifs aux premières mesures annoncées par le nouveau président américain, mesures “semblant plaire aux investisseurs”, remarquent les experts de Mirabaud Securities Genève dans une note.

“Au niveau des annonces gouvernementales, Donald Trump a signé deux nouvelles ordonnances présidentielles qui relancent les très contestés projets d’oléoducs Keystone XL et Dakota Access, stoppés sous Barack Obama, ce qui a eu pour effet de doper les valeurs des ressources naturelles”, poursuivent-ils.

L’agenda macroéconomique était par ailleurs peu rempli, en dehors du moral des entrepreneurs allemands qui s’est détérioré de manière inattendue en janvier.

“L’indicateur a débuté l’année sur un pied plus fragile, suggérant que les entreprises allemandes sont de plus en plus inquiètes de potentielles conséquences négatives sur l’économie due au nouveau président américain”, analysent les économistes d’ING.

En France, le climat des affaires s’est légèrement dégradé en janvier, après la nette amélioration de décembre, plombé surtout par le secteur des services.

Sur le front des valeurs, PSA progressait (+0,88% à 17,84 euros), après avoir annoncé avoir fondé en Inde deux co-entreprises de véhicules et de moteurs afin de tenter de profiter d’un marché automobile à fort potentiel.

Les valeurs bancaires tiraient le marché vers le haut à l’image de Société Générale (+4,27% à 47,76 euros), BNP Paribas (+3,36% à 61,91 euros) et Crédit Agricole (+2,08% à 12,50 euros).

Saint-Gobain progressait de 1,30% à 47,43 euros après avoir annoncé la construction d’une deuxième usine de gypse au Vietnam, pour “renforcer sa position de leader” dans ce pays.

Air Liquide gagnait quant à lui 0,88% à 103,65 euros après l’acquisition de la société colombienne Oxymaster, un spécialiste dans la santé à domicile en Colombie.

Kering s’appréciait (+1,23% à 229,90 euros) après avoir annoncé son ambition de réduire de 50% les émissions de CO2 liées à ses activités dans le monde d’ici 2025.

TechnipFMC (+2,58% à 32,37 euros) était favorisé par un début de suivi à “surperformer” par Credit Suisse, tandis qu’Edenred (+4,68% à 20,93 euros) bénéficiait d’un relèvement de recommandation à “conserver” par Berenberg, tout comme Legrand (+1,85% à 54,50 euros) et Schneider Electric (+1,51% à 68,72 euros), dont les recommandations ont été relevées par RBC.

Icade prenait 1,05% à 66,49 euros, soutenu par un relèvement de recommandation à “acheter” par Goldman Sachs.

Exel Industries (-3,40% à 73,22 euros) pâtissait pour sa part d’un recul de son chiffre d’affaires au 1er trimestre de son exercice 2016/2017.

Figeac Aéro (+4,14% à 22,64 euros), était dopé par la signature d’un contrat record de plus de 500 millions d’euros avec le sous-ensemblier américain Spirit AeroSystems, pour la production de pièces élémentaires et sous-ensembles pour Airbus et Boeing.

Les titres liés au secteur pétrolier et parapétrolier étaient bien orientés à l’image de Total (+1,13% à 48,18 euros), CGG (+0,50% à 10,07 euros) ou encore Vallourec (+2,46% à 7,17 euros).

Maurel et Prom gagnait de son côté 1,19% à 4,26 euros après l’annonce du succès de l’offre publique d’achat de l’indonésien Pertamina, offre qui va être prolongée, selon un avis publié par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

lem/fpo/gib
zonebourse

Aller en haut