Accueil / Bourse / Bourse de Tokyo: le Nikkei signe sa 5e séance de hausse d’affilée (+0,25%)

Bourse de Tokyo: le Nikkei signe sa 5e séance de hausse d’affilée (+0,25%)

Bourse de Tokyo: le Nikkei signe sa 5e séance de hausse d’affilée (+0,25%)

La Bourse de Tokyo a fini la semaine sur une nouvelle hausse, grâce à un coup de pouce des places étrangères, Wall Street en tête, et au regain du dollar face au yen, mais a manqué d’entrain faute d’élément porteur.

A l’issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné vendredi 0,25% (+50,80 points) à 20.650,92 points, alignant sa cinquième journée positive d’affilée.

Depuis lundi, il a bondi de 4,4%, effaçant ses pertes de la semaine dernière.

L’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé ce vendredi de 0,13% (+2,11 points) à 1.662,94 points, et de 5% sur l’ensemble de la semaine.

La séance a été peu active avec 1,87 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Au moment de la fermeture (06h00 GMT), le dollar valait 124,05 yens, un peu plus haut que la veille à la clôture, de quoi donner le sourire aux groupes exportateurs nippons, avantagés par une devise nippone faible. L’euro reculait à l’inverse, à 135,01 yens.

Outre la dissipation des inquiétudes sur la dette grecque et les marchés chinois, le billet vert bénéficie des déclarations de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen, sur son intention de relever les taux directeurs dès cette année.

La place tokyoïte a d’emblée démarré dans le vert, emboîtant le pas aux Bourses européennes qui avaient applaudi jeudi le vote par le Parlement grec des premières réformes exigées par les créanciers d’Athènes.

Les investisseurs étaient aussi encouragés par la bonne performance de Wall Street, soutenue par de bons résultats d’entreprises.

Mais faute d’impulsion, les gains sont restés limités à l’approche d’un week-end prolongé, lundi étant férié au Japon (jour de la Mer).

- Sharp dans le rouge -

Parmi les 225 valeurs du Nikkei (119 en hausse, 96 en repli et 10 stables), c’est le géant électronique Sharp qui a déploré la plus lourde chute de la journée (-3,48% à 166 yens). Depuis le début de l’année, l’action a fondu de 37%.

Les donneurs d’ordres ont été échaudés par des informations alarmistes du Nikkei. Selon le quotidien économique, le groupe devrait accuser au premier trimestre de l’exercice en cours (avril-juin 2015) une perte opérationnelle d’environ 35 milliards de yens (260 millions d’euros).

Sharp, qui croule sous les pertes depuis des années, victime de la concurrence dans les écrans LCD, a décidé en mai de lancer une vaste réorganisation, accompagnée de la suppression de 5.000 emplois (10% de sa main-d’oeuvre mondiale).

A l’inverse, Toshiba, malmené ces derniers temps, a retrouvé un peu d’allant (+2,03% à 376,8 yens).

Il rendra public en début de semaine le rapport mené par un comité d’audit indépendant sur les nombreuses erreurs découvertes dans les comptes de ces dernières années.

Les compagnies d’assurance se sont également illustrées, à l’image de Tokio Marine (+2,96% à 5.342 yens), dont la stratégie de croissance internationale est saluée. Idem pour les banques: Mitsubishi UFJ Financial Group a augmenté de 1,18% à 902,1 yens.

En revanche, les valeurs pétrolières ont souffert, sur fond d’inquiétudes persistantes du marché sur la surabondance de l’offre mondiale d’or noir. Inpex a ainsi cédé 0,99% à 1.347 yens, et JX Holdings 0,32% à 523,7 yens.

Enfin, les titres vedettes ont connu une fortune contrastée: dans l’automobile, Toyota a lâché 1,03% à 8.345 yens, mais Nissan a avancé de 0,28% à 1.210,5 yens. Du côté de l’électronique, Sony a gonflé de 1,15% à 3.515 yens et Panasonic de 0,15% à 1.601 yens.

anb/cab

SHARP

TOSHIBA

TOKIO MARINE HOLDINGS

MITSUBISHI UFJ FINANCIAL GROUP

INPEX

JX HOLDINGS

TOYOTA MOTOR

NISSAN MOTOR

SONY

PANASONIC CORP.

AFP/lepoint.fr

Aller en haut