Accueil / Finances / BOURSE DE TUNIS : TUNISIE VALEURS CONTINUE À RECOMMANDER LES BANQUES MAIS INVITE À PLUS DE SÉLECTIVITÉ APRÈS LE DERNIER MARATHON BOURSIER

BOURSE DE TUNIS : TUNISIE VALEURS CONTINUE À RECOMMANDER LES BANQUES MAIS INVITE À PLUS DE SÉLECTIVITÉ APRÈS LE DERNIER MARATHON BOURSIER

BOURSE DE TUNIS : TUNISIE VALEURS CONTINUE À RECOMMANDER LES BANQUES MAIS INVITE À PLUS DE SÉLECTIVITÉ APRÈS LE DERNIER MARATHON BOURSIER

Dans une note du 17 juillet, Tunisie Valeurs revient sur le premier semestre 2017 à la Bourse de Tunis, après le scepticisme du début d’année, légitime face à une économie convalescente et un assèchement accru des liquidités sur le marché indique l’intermédiaire en Bourse, le premier semestre a été une réponse “saisissante”.

Le marché a accéléré sa hausse (+13,6% à mi-juillet) quoique dans des volumes baissant du quart (une moyenne de 5.6 MDT par jour contre 7.4 MDT sur la même période de 2016). Cette évolution a été enclenchée au mois de juin (graphique ci haut) où l’indice a dépassé le palier historique des 6 000 points. Un évènement d’autant plus atypique que l’embellie a coïncidé avec le mois de ramadan et le début de la saison estivale, périodes plutôt connues pour leur léthargie boursière.

La hausse du Tunindex a été mécaniquement entrainée par l’évolution du secteur bancaire (+13% depuis début juin), un poids lourd qui pèse 50% dans l’indice. Le mot « record » n’aura jamais été autant répété sur les valeurs bancaires : record des résultats (six banques ont affiché des bénéfices proches ou supérieurs à 100 MDT), record des performances poussant à des records de capitalisations (trois banques avoisinent ou dépassent la taille de 1,5 milliards de dinars).

La véritable question à se poser selon Tunisie Valeurs est : pourquoi cet engouement soudain pour les banques alors que la conjoncture est toujours aussi difficile et la liquidité aussi tendue? L’intermédiaire en Bourse signale le rattrapage boursier : Fin 2016, les banques étaient valorisées à moins que 9x leurs bénéfices estimés. Le phénomène d’ajustement était justifié d’autant plus que nos estimations, globalement respectées, prévoyaient une croissance de 40% des résultats.

Autre facteur clé pour Tunisie Valeurs, l’anticipation de croissance des résultats sur les prochains mois avec le relèvement du taux directeur de 75 points de base aux mois d’avril et mai, impactera positivement les marges des banques même si l’effet dépendra de la nature des ressources de chaque établissement, et la hausse de la part de l’activité d’investissement qui a augmenté de 6 points pour représenter 26% du Produit Net Bancaire.

Pour les mois à venir, Tunisie Valeurs continuera à privilégier les capitalisations à forte exposition internationale (pour les gains de rentabilité qu’offre la montée des devises) et les sociétés aux cash flow récurrents et au faible levier financier. Les « rois du cash » sont les favoris des investisseurs dans les cycles économiques baissiers qui se prolongent et méritent de ce fait une ‘prime’ sur le marché, souligne la note. Dans cette première famille de « vaches à lait », les analystes de Tunisie Valeurs voient des titres comme: Eurocycles, Lilas, SFBT, STAR. Ils continuent également à recommander les banques, par opportunisme. Néanmoins, le marathon boursier des dernières semaines doit appeler à plus de « sélectivité»; le choix devra se porter sur les valeurs aux meilleurs fondamentaux (rentabilité, solvabilité, portefeuille) en l’occurrence UIB et BIAT.

Le thème traditionnel des « valeurs de rendement » a perdu son attrait en Bourse cette année. La hausse des taux d’intérêt a aiguisé la concurrence pour les placements et détourné les investisseurs de ces valeurs refuges, fait remarquer Tunisie Valeurs, qui place dans cette famille des valeurs de qualité, distribuant de « bons » dividendes (proches ou supérieurs à 5,5%) et stables dans la durée, comme ATL, Attijari Bank, Tunis Ré, CIL, ou encore Tunisie Leasing….

tustex.com

Aller en haut